comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Invité le Sam 3 Oct 2015 - 11:13

Bonjour à toutes,

Depuis que j'ai arrêté d'utiliser du sucrant Splenda dans mes recettes, il m'arrive de remarquer que ma bibitte à sucre est moins agressive avec moi et que mes rages de sucre se font plus rares.

J'avais déjà lu une note dans les chroniques MAV et partout ailleurs dans des articles qui mentionnaient que les édulcorants tels que le Splenda pouvait entretenir le goût pour le sucre au lieu de nous aider à décrocher du sucre et qu'il fallait l'utiliser avec modération et sagesse (chose que j'avais oubliée comme détail important, je crois bien! Embarassed )

Je commence sérieusement à croire à cette théorie maintenant que j'ai fait ce virage aux sucres naturels.

Pour ma part, j'ai le goût d'apprivoiser ma bibitte à sucre et de lui réserver un certain espace dans ma vie. Je ne désire pas la sevrer complètement. J'aimerais cependant trouvé des trucs pour diminuer encore ma consommation de sucres naturels.

En cherchant sur le net, j'ai trouvé ceci:

http://www.extenso.org/blogue/bibitte-a-sucre-s-abstenir/122/

https://fr-ca.facebook.com/canalvie/posts/10152741935473425

message édité: Je viens de trouver ceci sur le forum. Merci Ficelle! Cool

http://mincamies.forum-canada.net/t4849-vous-desirez-manger-moins-sucre-14-informations-pour-reussir?highlight=sucre

*********

Pour le moment, ce que j'ai pensé faire est de retourner à un truc d'Isabelle Huot (nutritionniste):

C'est de manger santé toute la semaine en évitant les desserts trop sucrés (même si c'est fait maison avec du sucre de canne ou autres sucres naturels).

Elle suggère de se gâter plutôt les fins de semaine en cuisinant de savoureux desserts où le sucre est plus présent et ces deux jours de desserts plus sucrés me comblent d'habitude de bonheur.

Pendant la semaine, elle suggère de manger des yogourts, des fruits et collations qui contiennent peu de sucre ajouté.  

C'est ce que je faisais dans son programme de perte de poids avant de faire MAV.

Ce truc que j'utilisais il y a plusieurs années est tombé dans l'oubli lorsque j'ai commencé MAV et que j'ai eu accès aux recettes avec Splenda car j'avais besoin de manger sucré à ce moment-là et j'ai donc sauté sur l'occasion pour satisfaire mes besoins du moment.

Maintenant, avec l'évolution de ma démarche santé, je suis prête pour un nouveau défi: apprivoiser ma bibitte à sucre et en faire une compagne de vie et non une ennemie à combattre! Wink

Tout droit devant pour ce nouveau défi dans mon parcours santé! Smile


Dernière édition par Sunshine le Mar 29 Déc 2015 - 14:54, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Invité le Sam 3 Oct 2015 - 11:35

C'est vrai que la bebitte à sucre se calme si on l'entretient pas! J'ai coupé énormément de sucre de mon alimentation. Je ne sucre plus mes smoothies, ni mon gruau par exemple. Je suis passée de 2 c. à thé d'édulcorant dans mon café à 1. Graduellement réduire le sucre donne des résultat positifs tu as bien raison Sunshine!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Tournesol le Sam 3 Oct 2015 - 13:02

Je suis d'accord: lorsque nous coupons les sucrants, l'appel du sucre est moins fréquent. Même le Splenda envoie un message «sucré» au cerveau!
J'étais une grosse bibitte à sucre.
Avec mes nombreuses diètes, j'ai coupé le sucre et même si je reprenais les livres perdues, j'ai toujours sucré de moins en moins.

Actuellement, dans mes recettes de desserts des livres de MAV ou autres, j'utilise au moins la moitié de l'élément sucrant et parfois encore moins. C'est assez sucré pour mon goût. Mais c'est avec le temps seulement que j'en suis arrivée à sucrer de moins en moins. Quand c'est «trop» sucré, le coeur me lève. Et pourtant... j'aurais pu gagner des concours de desserts sucrés avec le pouding au chocolat de ma mère ou sa tarte au sucre ou son gâteau au chocolat glacé au sucre à la crème ou ses galettes au gruau!

Je n'ai plus de rage de sucre et je ne fais plus d'hypoglycémie depuis 4-5-6 mois. Je mange plus protéiné et je sucre peu avec du Sucanat. Peu, non pas parce que je veux me priver de sucre, mais parce que je respecte mon goût qui est devenu celui-là! Je ne fais même pas d'effort pour sucrer moins! Cool hein! Smile

Je te souhaite d'apprivoiser ta bibitte à sucre comme tu as réussi à apprivoiser les interdits! Sagesse et modération seront toujours des alliées de première classe dans ce type d'apprivoisement et non d'interdiction. Tu pourrais commencer par couper un petit peu l'élément sucrant dans tes desserts de la fin de semaine pour que ton goût s'habitue au moins sucré et apprenne à déguster les saveurs qui sont camouflées par le sucre.

Comme je te connais, je sais que tu peux être très rigoureuse et constante dans tes expérimentations. Alors ça pourrait être pour deux semaines, tu enlèves l'équivalent de 10% de l'élément sucrant dans tes desserts plus sucrés (ceux de la fin de semaine). Pour un autre deux semaines, tu enlèves un 5% supplémentaire. Ainsi de suite. Il se pourrait aussi que tu aies besoin de plus de 2 semaines pour chaque diminution.


avatar
Tournesol
Minçamie de Diamant - Extraordinaire
Minçamie de Diamant - Extraordinaire

Messages : 3866
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 65
Localisation : Estrie

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Mamilie le Sam 3 Oct 2015 - 21:38

Avant que je suive le programme MAV, je ne mangeais presque jamais de dessert. Seulement, une fois à l'occasion lors des sorties au resto.

Maintenant, il me faut mon dessert à tous les jours. Je me suis habituée à en manger un en soirée pour finir de compléter mes carrés dans mon journal alimentaire et si je ne le prends pas, il me semble qu'il me manque quelque chose.

Par contre, je sucre beaucoup moins qu'il est demandé dans les recettes. Au moins, c'est ça de pris.

Merci pour les liens Sunshine.
avatar
Mamilie
Minçamie de Perle
Minçamie de Perle

Messages : 93
Date d'inscription : 02/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Invité le Dim 4 Oct 2015 - 11:05

Allô les filles,

Vous me faites vraiment prendre encore plus conscience que je ne mangeais que du dessert les fins de semaine avant de faire le programme MAV et que je m'étais habituée sans trouver cela trop pénible comme discipline de vie.

Le programme Kilo-Cardio d'Isabelle Huot m'avait apporté cette discipline que j'ai perdue avec le temps en faisant MAV! Embarassed

En feuilletant mes livres d'Isabelle Huot hier en soirée, j'ai repris connaissance de sa technique qui est moins stricte que dans mes souvenirs.

Je me souvenais qu'elle recommandait en semaine de prendre nos desserts et collations en yogourts ou fruits (frais ou séchés), mais j'avais oublié qu'elle intégrait de temps à autres en semaine des collations et desserts du type "barres granola maison" ou "muffins" qui sont sucrés naturellement avec modération.

J'ai aussi pensé à Tournesol qui mange son muffin sans gras et qui est sucré au Sucanat chaque jour (si ma mémoire est bonne) et cela m'a recadrée un peu dans ma façon de voir mon nouveau défi.

Pour cette semaine, je serai donc moins stricte que je le pensais au départ car j'avais l'intention d'éliminer tous desserts et collations maison faits avec du sucre et j'ai réalisé avec mes recherches que cela est sans doute trop me demander pour le moment. 

Je mangerai donc des muffins faits maison avec de la cassonade à l'érable pendant ma semaine afin d'avoir tout de même un peu de sucré supplémentaire dans ma journée de semaine.

Je serai moins généreuse que d'habitude avec le sucrant afin de m'habituer progressivement à délaisser le sucre dans mes recettes. J'étais habituée à couper de moitié le sucre dans les recettes avant et j'ai aussi relâché ma discipline à ce sujet.

Ce retour vers cette ancienne discipline de vie me redonne une motivation supplémentaire de faire ma démarche santé et j'ai bien confiance d'y arriver un de ces jours! Wink  

Merci Tournesol, Minette et Mamilie pour votre témoignage qui me rejoint beaucoup chacune à votre façon! Wink

Je vous redonnerai des nouvelles de mon expérimentation bientôt! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Tournesol le Dim 4 Oct 2015 - 11:42

Je suis très contente que tu aies déjà expérimenté cette discipline de manger du dessert que la fin de semaine. Tu as déjà cet ancrage en dedans et qui te dit que ce n'est pas si pénible que cela! Tu travailles si fort à tous points de vue dans ta démarche que j'espère de tout coeur que cette étape de ne sera pas trop exigeante pour toi.

C'est tout à fait vrai que je mange mon muffin sans gras, sucré avec ½ de la recette en sucanat et je me sens sevrée du sucre quand même car je n'ai plus de rage de sucre, ni de période d'hypoglycémie. Je mange aussi des dattes ou des canneberges séchées presqu'à tous les jours et aussi de la tartinade de dattes (Livre 30e) sans ajout de sucre, car je trouve cela trop sucré!

Petite anecdote:
Lorsque j'ai re-débuté MAV en novembre dernier, je suivais mon programme à la lettre et j'ai recommencé à me faire des desserts MAV, tout en diminuant l'élément sucrant, car c'était beaucoup trop sucré pour moi! J'en mangeais à tous les jours. Mon mari, qui ne s'implique pas du tout dans ma façon de manger, me dit alors: «C'est curieux, tu ne mangeais pas de dessert et depuis que tu as recommencé ta diète, tu en manges à chaque jour!» Il était alors soucieux de mon retour à l'appel du sucre, peu importe la sorte de sucre. Sa réflexion m'a fait réfléchir à mon tour. Je me suis dit que j'étais en train de me créer un besoin, que je ne mangeais plus de dessert depuis des années, sauf exceptionnellement, que c'était super facile d'agir ainsi, sans me sentir privée, et que je recommençais parce que c'était au programme! J'ai alors diminué doucement ma nouvelle habitude et actuellement, c'est bien rare que je me fais des desserts, sauf mes muffins. Sans eux, je paniquerais! affraid

Alors oui, l'appel du sucre peut diminuer, sans que ce soit trop difficile. Il s'agit d'y aller graduellement, comme je sais que tu en es capable, car tu es très disciplinée, quand tu le veux! Smile
avatar
Tournesol
Minçamie de Diamant - Extraordinaire
Minçamie de Diamant - Extraordinaire

Messages : 3866
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 65
Localisation : Estrie

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Invité le Dim 4 Oct 2015 - 13:25

Tournesol a écrit:Alors oui, l'appel du sucre peut diminuer, sans que ce soit trop difficile. Il s'agit d'y aller graduellement, comme je sais que tu en es capable, car tu es très disciplinée, quand tu le veux! Smile

Merci Tournesol de ta confiance en moi! Wink

Tu m'as fait sourire quand j'ai vu tes derniers mots:

 "quand tu le veux"

Comme si tu avais bien compris ma double personnalité: des fois, je ne le veux pas toujours suffisamment pour que ce que j'entreprenne fonctionne bien! C'est vrai, ça!  Razz

Tu as su percer ma personnalité à jour, on dirait bien! Laughing

Sérieusement, ce matin, j'ai trouvé un autre article qui mentionne que de vouloir vraiment changer est l'étape primordiale pour que cela fonctionne.

J'aime bien cet article qui est bien réaliste,selon moi! Wink

http://lauramarietv.com/le-sucre-comment-se-debarrasser-de-ses-pulsions-en-4-etapes/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Invité le Dim 4 Oct 2015 - 18:05

Votre discussion me fait penser que j'ai pas mangé de dessert depuis belle lurette! J'ai vraiment pus faim quand je finis de manger, souvent même j'en laisse un peu dans l'assiette. C'est probablement parce que je me sens comblée que j'en ai pas le goût. Pour moi un muffin c'est un déjeuner ou une collation, je rentre pas ça dans les desserts. 

Je suis un peu mal à l'aise d'avouer que j'ai pas aimé les desserts Minçavi quand j'avais commencé mon programme. J'en ai essayé plusieurs et même à mes réunions il y avait des dégustations et j'ai toujours trouvé les desserts plutôt moches  Embarassed

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Mamilie le Dim 4 Oct 2015 - 22:07

Je vais suivre ton cheminement Sunshine. Je réalise aussi que le sucré a pris beaucoup trop d'importance.

Je vais y voir.

Merci de m'ouvrir les yeux.
avatar
Mamilie
Minçamie de Perle
Minçamie de Perle

Messages : 93
Date d'inscription : 02/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Invité le Lun 5 Oct 2015 - 18:00

Merci les filles!

Par votre implication et vos commentaires, je me sens appuyée dans mon nouveau défi de taille pour moi et cela me motive encore plus à réussir! Cool

Semaine 1:
jour 1:

J'ai mangé exactement selon mes objectifs fixés, soient:

-manger le sucre contenu dans des fruits frais ou séchés
-ne pas manger des aliments vides trop sucrés tels que des bonbons ou barre de chocolat du commerce.
-je n'ai pas mangé de desserts du commerce ou faits maison qui contient du sucre ajouté (je réserve ces desserts pour la fin de semaine seulement)

petite exception à mon objectif de base:

-j'ai mangé quelques petits morceaux de chocolat noir contenu dans un mélange de noix et fruits séchés.

A venir en soirée:

Il me serait possible de manger (si j'ai faim en soirée), ma collation faite maison qui contient un peu de cassonade d'érable par portion. Si j'ai faim, je mangerai donc un muffin à la citrouille glacé au fromage à la crème.

Trucs du jour:

-savourer les quelques petits morceaux de chocolat noir mangé après mon dîner afin de manger en pleine conscience et être rassasiée au niveau de mes papilles gustatives pour le reste de la journée. Ce chocolat noir est tellement fort qu'il est difficile pour moi d'en abuser...quelques petits morceaux suffisent à me combler...sinon, le mal de coeur me prend si j'essaie de trop en manger pour m'avertir de ma limite normale à en consommer.
-boire du thé goûteux et savoureux afin de combler mes papilles gustatives en journée entre les repas afin d'éviter les fringales inutiles et les envies de manger sans avoir réellement faim.

Résultat:

Aujourd'hui, je n'ai pas eu de rages de sucre! Very Happy
Ma diminution de sucre ajouté se passe bien pour cette première journée. Je ne me sens pas privée du tout.
Je pense que le truc du thé chaï à la citrouille est une bonne alternative pour prévenir des envies soudaines de manger sans raison valable et cela évite peut-être des rages de sucre en journée pour le moment.

Mon aventure se poursuivra demain.... Smile


Dernière édition par Sunshine le Lun 5 Oct 2015 - 20:15, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Tournesol le Lun 5 Oct 2015 - 19:22

Bravo Sunshine pour avoir osé débuter une nouvelle aventure. Si tu l'as débutée, c'est que tu es engagée, tu le veux, tu le souhaites et je suis certaine que tu y mettras tous les efforts nécessaires. Je te fais pleine confiance, car tu es une femme de parole, donc tu es de parole avec toi aussi! Very Happy

Je partage mon vécu au cas où tu vivrais des inconforts semblables aux mien lors de ce sevrage:

Dans mon cas, concrètement, sevrage signifie:

Arrêt de manger des muffins chez Tim, des biscuits Graham faibles en gras, des Social Tea, des Délice Fibre 1 en biscuit aux grains de chocolat à 90 calories ainsi que des Carrés granola de Val Nauture à 90 calories. Donc, pas tant sucré que cela en fin de compte! Rolling Eyes
Ces aliments sucrés sont remplacés par des muffins MAV ou sans gras (ma recette), des dattes et canneberges séchées, de la tartinade de dattes.

Alors, lorsque je débute un sevrage de sucre, je vis ces symptômes (j'en ai des dizaines à mon actif! Embarassed ):

- Les 2-3 premiers jours vont super bien.

- Environ au 4e jour, j'ai beaucoup de douleur aux cuisses et un peu aux jambes. Celles aux cuisses sont très dérangeantes, du genre à 7 sur 10. Ces douleurs ne se calment pas avec du Voltaren ou des anti-inflammatoires ou du Myoflex. Même un massage ne réussit pas à déloger cet inconfort aigu qui peut durer entre 1 à 3 jours. Ces symptômes s'en vont tout doucement.
Je pense que la réserve de sucre dans les muscles diminue et c'est cette déficience qui crée cette douleur qui ne se manifeste jamais lorsque je ne suis pas en sevrage.

- Autour du 4e jour aussi, je vis des maux de tête, des étourdissements, de la difficulté à me concentrer, de la fatigue, de la mauvaise humeur. Ce sont des symptômes d'hypoglycémie. Le pancréas a de la difficulté à atteindre un nouvel équilibre. Cette période dure environ 2 semaines.

En novembre dernier, lorsque j'ai recommencé MAV, je n'ai eu que ½ journée en crise de douleur aux cuisses. Cependant, j'ai vécu mes 2 semaines en hypoglycémie. Pourtant, je me suis lancée dans les desserts MAV, mais j'étais au Splenda, alors le pancréas devait secréter trop d'insuline, comme il était habitué de le faire avant!

Je te décris tous ces malaises au cas où tu en aurais. Ne te décourage surtout pas si tel était ton vécu. Ces symptômes s'en vont et ne reviennent plus. C'est le propre du sevrage!

Bon 2e jour! Je suis très contente que tu optes pour cette aventure qui va dans le sens de prendre soin de ta santé. I love you
avatar
Tournesol
Minçamie de Diamant - Extraordinaire
Minçamie de Diamant - Extraordinaire

Messages : 3866
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 65
Localisation : Estrie

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Invité le Mar 6 Oct 2015 - 6:42

Tournesol,

Je tenais à passer te dire un petit mot avant de quitter pour le travail dans quelques minutes.

Un grand merci pour ton partage de vécu! 

Pour ma part, c'est une histoire à suivre...je suivrai mon corps de près,c'est certain!Wink

Merci encore ma grande alliée!I love youI love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Invité le Mar 6 Oct 2015 - 20:51

@Tournesol:

Je ne sais pas trop si je vivrai plus ou moins de symptômes lors de cette diminution de sucre car ce n'est pas un vrai sevrage comme tel, mais bien un meilleur contrôle sur mon niveau de sucre dans mon alimentation.

Par exemple, j'étais tellement dépendante de la caféine il y a quelques années que j'étais rendue à devoir boire du café tous les jours et plus qu'un par jour si je ne voulais pas avoir mal à la tête en soirée. Ça me prenait ma caféine comme de la drogue pour vivre sans avoir de malaises.

J'ai vécu tout un sevrage de caféine quand j'ai décidé du jour au lendemain de ne plus boire de café comme tel...j'en ai eu pour plusieurs jours à vivre plusieurs symptômes que tu as décrits ci-haut! Mad

Quelques jours plus tard, j'ai recommencé à boire du décaf parce que j'aime le goût du café et cela me manquait trop. Je n'ai pas subi de rechute et de symptômes suite à cette diminution de caféine.

Je peux maintenant sauter plusieurs jours sans boire de décaf sans avoir peur de revivre ce genre de sevrage et de malaises intenses....je ne suis plus acccroc à la caféine et j'en suis bien contente et soulagée.

C'est la même approche que j'aimerais appliquer avec le sucre. Diminuer le sucre ajouté dans plusieurs
produits et non me sevrer complètement.

Je tiens trop à mes interdits pour ça, tu me connais! Laughing Razz

Semaine 1:
jour 2:


J'ai mangé exactement selon mes objectifs fixés


petite exception à mon objectif de base:

-j'ai mangé quelques petits morceaux de chocolat noir contenu dans un mélange de noix et fruits séchés.

en soirée:

En collation ce soir, j'ai mangé un muffin à la citrouille glacé au fromage à la crème qui contient un peu de cassonade d'érable par portion.

Trucs du jour:

J'ai utilisé les mêmes trucs qu'hier.


Résultat:

Aujourd'hui, je n'ai pas eu de rages de sucre et ma diminution de sucre dans tout ce que je mange se passe bien en cette deuxième journée d'aventure!


Tranquillement pas vite, je m'habitue à ce nouveau défi et mon corps et mon cerveau sont en train d'éliminer d'eux-mêmes ces choix alimentaires sur ma liste de choses à manger.

exemple: J'ai toujours dans ma classe de la nourriture de dépannage en cas de crise telle que des biscuits Préventia à 100 calories par sac, une barre tendre à 100 calories et un Fruit to go à 50 calories.

Depuis deux jours, je n'y ai pas touché et je n'y ai même pas pensé! Très surprenant pour moi! Surprised

Je suis aussi surprise de voir que mes envies de manger en soirée se limitent maintenant à des choses santé et sans sucre ajouté (à l'exception d'un seul muffin fait maison et sucré avec un peu de cassonade d'érable).

Mes armoires contiennent des interdits de toutes sortes (sucré, gras ou salé) et je n'en ai pas mangé non plus depuis deux jours!

Ha je viens de penser à quelque chose d'encore plus surprenant: nous avons acheté des bonbons d'Halloween en fin de semaine et ils sont entreposés dans un endroit connu de ma part sans que j'y aie repensé avant ce soir! Surprised

Mon doudou! Que m'arrive-t-il??? Suis-je en train de me transformer en sage Sunsine??? Laughing

Réflexion personnelle:

Je pense que de vouloir contrôler ma bibitte à sucre sans nécessairement la sevrer complètement m'aidera à éliminer mes rages de soirée et envies de manger de la cochonnerie moins santé à long terme.

J'ai réalisé que depuis un certain temps je nourrissais ma bibitte à sucre avec toutes sortes d'interdits en semaine comme si c'était chose courante et permise en tout temps. Un peu comme un buffet à volonté quand j'en avais envie!

Toute jeune, je me souviens qu'on mangeait des cochonneries seulement le samedi soir en écoutant la tv et c'était toute une célébration pour nous! Une gâterie bien équilibrée tout en sagesse et en modération!
Pourquoi ne serais-je pas capable de retourner à cette bonne habitude après tout??? Idea

En coupant sur ces excès de semaine et en diminuant le sucre dans mon alimentation en général, j'espère pouvoir être capable de me gâter les fins de semaine et de retourner à ma discipline en semaine et me créer ainsi une belle routine de vie telle que je le veux depuis longtemps.


Mon aventure se poursuit un jour à la fois....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Invité le Mer 7 Oct 2015 - 18:45

Semaine 1:
jour 3:


J'ai mangé exactement selon mes objectifs fixés


petite exception à mon objectif de base:

-j'ai mangé quelques petits morceaux de chocolat noir contenu dans un mélange de noix et fruits séchés.

Cependant, une petite amélioration: j'en ai mangé moins que les deux premiers jours.

en soirée:

En collation ce soir, j'ai mangé un muffin à la citrouille glacé au fromage à la crème qui contient un peu de cassonade d'érable par portion.

Trucs du jour:

J'ai utilisé les mêmes trucs que d'habitude.


Résultat:

Aujourd'hui, je n'ai pas eu de rages de sucre.


Lors de cette troisième journée de diminution de sucre, j'ai ressenti les symptômes suivants:

-mal aux jambes
-mal à la tête en journée et présentement aussi

Comme ceci peut être dû à d'autres facteurs, je ne peux pas vraiment dire que c'est dû à la diminution de sucre dans mon alimentation.

Par exemples, je devrais avoir mes règles sous peu et dans ce temps-là, je me sens exactement comme ça. De plus, j'ai fait 3 jours consécutifs de marche rapide depuis dimanche et ce matin, je me suis levée comme si j'étais toute raide et courbaturée de ces efforts. D'habitude, je prends des jours de repos entre mes marches rapides.

anecdote:

J'ai bien failli me laisser tenter par une liqueur diète ce soir comme si j'avais besoin de sucré pour me remonter le moral et m'enlever mon mal de tête.
Je me suis finalement dit qu'il fallait mieux me contrôler et gérer la situation autrement afin de ne pas gâcher mes efforts des deux derniers jours. Je ne veux pas compenser par ce genre de produits non plus!

J'aimerais tellement être capable de garder ce genre de gâteries pour la fin de semaine et d'arrêter d'y penser en semaine! Rolling Eyes
J'espère tenir mon bout ce soir et ne pas flancher...je me dis que la fin de semaine arrive sous peu! Cool


Mon aventure se poursuit un jour à la fois....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Tournesol le Mer 7 Oct 2015 - 19:04

Bravo Sunshine pour tenir le cap avec ta sagesse et ta rigueur! Very Happy

Tu entres possiblement dans le tournant le plus difficile. Mais la fin de semaine s'en vient!

Dans mon cas, après 2 semaines, c'est tellement plus facile! Des rages de sucre à l'occasion pour x mois, mais sans plus.
Et dans mon vécu actuel, je n'ai même plus de rage de sucre depuis au moins une couple de mois. Je connais des appels au chocolat et alors je mange mes verrines au chocolat à base de lait d'amande (j'ai vu comment je réagis mal au lait de vache, alors j'ai appris ma leçon!). J'ai aussi des appels au pain baguette française ou ciabatta ou belge. Mais pas de signe de la part du sucre!

Je te souhaite de vivre cet apaisement. C'est vraiment bon de se sentir zen avec le sucré! Smile

Bonne 4e journée à toi! Smile
avatar
Tournesol
Minçamie de Diamant - Extraordinaire
Minçamie de Diamant - Extraordinaire

Messages : 3866
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 65
Localisation : Estrie

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Tournesol le Ven 9 Oct 2015 - 20:01

J'ai hâte d'avoir des nouvelles! Tu es dans le pire de la force centrifuge du sucré! Heureusement, la fin de semaine est arrivée!
Tiens bon ma chère alliée, tu seras tellement fière de toi! I love you

avatar
Tournesol
Minçamie de Diamant - Extraordinaire
Minçamie de Diamant - Extraordinaire

Messages : 3866
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 65
Localisation : Estrie

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Invité le Ven 9 Oct 2015 - 22:07

Tournesol,

Tu me fais bien sourire avec tes messages remplis de compréhension envers la bibitte à sucre que je suis.

Tu me connais si bien et tu sais me percer à jour que cela m'impressionne toujours à chaque fois! Surprised

Merci de t'informer et de me suivre dans cette aventure...je me sens moins seule! Wink


Semaine 1:
jour 4 (jeudi):


J'ai mangé exactement selon mes objectifs fixés


petite exception à mon objectif de base:

-j'ai mangé quelques petits morceaux de chocolat noir contenu dans un mélange de noix et fruits séchés.

J'en ai mangé moins que d'habitude.

en soirée:

En collation le soir, j'ai mangé un muffin à la citrouille glacé au fromage à la crème qui contient un peu de cassonade d'érable par portion.

Trucs du jour:

J'ai utilisé les mêmes trucs que d'habitude.

Même pas besoin de thé chaï à la citrouille pour me réconforter ni en journée ni en soirée

Résultat:

Aujourd'hui, je n'ai pas eu de rages de sucre non plus.


Lors de cette quatrième journée de diminution de sucre, j'ai ressenti les symptômes de ma période menstruelle qui est toujours difficile à traverser et à gérer autant physiquement qu'émotivement.

Je suis parvenue à passer à travers cette journée de règles difficiles sans penser à manger de sucré.
Normalement, durant mes règles, j'ai des rages de sucre et surtout de chocolat qui me pousserait à cuisiner des desserts au chocolat mais pas cette fois-ci! Bien surprenant de faire ce constat! Surprised

réflexion personnelle:

Ce défi qui me paraissait presqu'impossible à réussir dès la première semaine est somme toute sous contrôle pour cette première semaine.

Cela me surprend pas mal et me réjouit en même temps! Wink


Mon aventure se poursuit un jour à la fois....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Invité le Ven 9 Oct 2015 - 22:55

Semaine 1:
jour 5 aujourd'hui vendredi):


J'ai mangé exactement selon mes objectifs fixés


-Aucun petit morceau de chocolat dans ma journée! Very Happy



en soirée:

En collation le soir, je n'ai pas mangé de muffin fait maison avec du sucre ajouté comme le reste de la semaine.


Je n'ai mangé que des pommes séchées comme produit qui contient du sucre naturel des fruits! Very Happy


Trucs du jour:


Même pas besoin de thé chaï à la citrouille pour me réconforter ni en journée ni en soirée

Résultat:

Aujourd'hui, je n'ai pas eu de rages de sucre non plus.

Pour souper, je me suis permise un souper gâterie moins santé (le seul de la semaine) et j'ai pris de la

liqueur diète pour accompagner le tout.

Dès le repas terminé, l'idée m'est venue de manger du sucré avec ma liqueur diète.

En analysant bien cette envie soudaine, j'ai pu constater que cette envie m'est venue après être comblée par un bon repas bien bourratif et rassasiant et que cela venait de l'association habituelle que je me fais de la liqueur diète: je prends souvent cette sorte de boisson avec une repas moins santé, du chocolat ou un dessert sucré.

Comme j'ai pu comprendre d'où venait cette envie soudaine de manger du sucré, je me suis contrôlée en me disant que la prochaine fois, je devrai être bien vigilante quand l'envie de boire de la liqueur diète me reprendra. Cela peut déclencher en moi des envies inutiles de toutes sortes, dont les fameux mille-feuilles de Vachon qui sont si bons avec un coke diète (j'en ai dans le congélateur parce que j'en prends à l'occasion pendant mon maintien et c'est mon interdit préféré que j'utilise comme gâterie de luxe).

réflexion personnelle:

Après avoir pris conscience de l'impact de la liqueur diète sur mon corps et ses envies, j'ai réalisé que dès que j'en prends, l'appel du sucre se fait entendre automatiquement dans ma tête.

Suite à cette première semaine de diminution de sucre, j'ai donc maintenant un meilleur contrôle sur ce que je mange, ce que je bois et une meilleure conscience de l'impact sur mon corps de ce que cela peut donner quand je prends du sucre, même s'il est en édulcorant.

En terminant, après une semaine complète de diminution de sucre ajouté dans mon alimentation, je me sens plus forte pour affronter le long congé en toute fierté et sérénité avec mes choix de la semaine qui vient de se terminer.

J'entame donc ce long week-end avec enthousiasme et une grande fierté....tellement fière que je pense bien que je pourrai me passer de gâteries très sucrées en fin de semaine et que je resterai sans doute plus sage que je me le permettais au début de la semaine.

Comme si cette victoire de la semaine me donnait l'élan nécessaire pour poursuivre sur cette lancée pendant le week-end même si je m'étais autorisée à relâcher un peu ma discipline la fin de semaine.

En tout cas, je ne veux pas me mettre de pression à ce sujet....je verrai au fur et à mesure comment se déroulera ce long congé! Wink

Mon aventure se poursuit un jour à la fois....


Dernière édition par Sunshine le Mar 13 Oct 2015 - 19:19, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Invité le Sam 10 Oct 2015 - 8:19

Je suis fière de toi sunshine, tu comprends si bien ton corps! Les pommes séchées c'est une bonne idée, elles sont si bonnes en plus! tu peux les faire au four si t'as des pommes à passer, tu les déhydrate tout lentement au plus bas.

Je te rejoins avec ta liqueur sauf que moi c'est le salé que ça appelle (chips, pop corn au beurre). Merci de ta réflexion, elle m'a fait réalisée le piège, je serai vigilante comme toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Invité le Sam 10 Oct 2015 - 10:50

Bilan supplémentaire pour cette première semaine

A part tout ce que j'ai écrit au jour le jour cette semaine, j'ai fait quelques découvertes intéressantes dont celles-ci:

1. Tout d'abord, il faut que je vous avoue quelque chose: je n'étais pas certaine du tout de réussir ce défi de taille cette semaine et je me suis même demandée pouquoi j'étais venue en parler publiquement alors que je ne pensais pas être capable d'y arriver. La gêne et l'embarras m'a pognée au début de la semaine et je me suis mise à douter de mes capacités à réussir ce défi! Embarassed

C'est alors que Tournesol est intervenue dans mon poste pour m'encourager (comme à son habitude) sans savoir qu'elle allait me faire vivre une pression supplémentaire: celle de vouloir réussir à tout prix pour ne pas décevoir ceux qui me lisent! Embarassed (ça, c'est mon "pattern" de ne pas déplaire aux autres qui entrent en fonction même si je ne le veux pas).

Cette pression malsaine que je me mettais m'a fait hésiter et m'a fait vivre de petites émotions négatives mais comme je savais très bien que l'intention de Tournesol n'était pas de me mettre de la pression, j'ai donc approfondi ce sentiment néfaste en moi pour travailler sur moi-même au lieu de prendre ses commentaires du mauvais bord.

Après avoir travaillé sur cette situation, j'ai découvert que le stress et la fatigue accumulée de ma semaine de travail me rendait plus vulnérable aux commentaires et me donnaient du fil à retordre malgré moi.

En comprenant maintenant ce qui m'est arrivée cette semaine, je tiens à remercier Tournesol d'avoir agi comme à son habitude en ayant en elle toutes les meilleures intentions du monde à mon égard.

Par ses commentaires et son soutien, Tournesol m'a fait cheminée cette semaine dans plusieurs sphères de ma vie et c'est grâce à elle si j'ai compris que la confiance en moi se rebâtit lentement en moi suite à des moments difficiles vécus au travail ce printemps qui m'ont fait manger mes émotions pour rien et qu'il est important de poursuivre mes efforts en ce sens afin de me redonner une meilleure estime de moi afin de laisser derrière moi cette dérape du passé.

Je remercie donc Tournesol pour son soutien inconditionnel et pour ce coup de pouce supplémentaire de cette semaine. Tu me fait grandir intérieurement ma belle alliée! I love you I love you I love you


2. J'ai pu constater cette semaine que je suis plus vulnérable et sensible lorsque je suis fatiguée ou stressée. En diminuant le sucre dans mon alimentation en supplément, j'ai réalisé à quel point cela pourrait venir à déclencher en moi des émotions qui pourraient  m'amener à manger plus que supposé si je n'y portais pas trop attention.
Je serai donc vigilante à ce sujet dans les semaines à venir! Wink


3. J'ai pris conscience que trop de sucre dans mon alimentation pouvait me causer certains problèmes de ballonnements, maux de ventre et de selles bizarres. 

ex:
la semaine passée (avant de commencer cette désintox de sucre), j'ai mangé du dessert sucré fait avec du sucre de coco (à tous les jours) et j'ai eu ces problèmes à tous les jours sans savoir exactement la source de ces symptômes. J'ai déjà eu de tels problèmes bien avant d'utiliser du sucre de coco sans en connaître la source exacte, mais cette fois-ci, c'était pire! 

En diminuant le sucre dans mon alimentation et en évitant d'utiliser du sucre de coco (qui est permis maintenant dans le nouveau livre de recettes MAV), tous mes symptômes ont disparu du jour au lendemain dès l'arrêt de ce sucre.

Cela vient donc me confirmer que je prenais trop de sucre dans mon alimentation et que mon corps en avait assez de cette façon de faire.

Je me félicite donc d'être autant à l'écoute de mon corps et de pouvoir le comprendre afin de gérer ce genre de situations rapidement.

Conclusion:

Un beau bilan pour cette première semaine! Même si j'étais vraiment insécure du résultat, je suis maintenant rassurée sur mes capacités à vaincre des obstacles et je suis plus confiante pour les semaines à venir! Wink

Au fil du temps, je chemine vers une meilleure estime de moi et une meilleure confiance en mes capacités! I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Tournesol le Sam 10 Oct 2015 - 11:36

Ma chère Sunshine,

Ta première semaine est faite! Tu as fait des découvertes, physiques et psychologiques. Tu es gagnante à plusieurs égards et ces réussites, tu les auras désormais dans ton baluchon, en ancrage, lorsque tu douteras de tes capacités. C'est le bonus qui vient avec une démarche faite avec sérieux et rigueur. Very Happy

Merci pour tes bons mots à mon égard. Ils font toujours plaisir et nourissent notre lien, ma belle alliée! I love you
avatar
Tournesol
Minçamie de Diamant - Extraordinaire
Minçamie de Diamant - Extraordinaire

Messages : 3866
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 65
Localisation : Estrie

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Invité le Sam 10 Oct 2015 - 16:15

Merci Minette et Tournesol pour vos bons mots encourageants! I love you

Encore merci à toi Tournesol pour ton aide de tous les jours! I love you

Aujourd'hui, j'ai feuilleté de plus près mes livres d'Isabelle Huot pour y trouver de l'information bien intéressante:

1. Pendant la perte de poids:

Elle permet le sucre ajouté dans des recettes maison, mais pas à tous les jours comme on pourrait le penser.

Par exemple, la première semaine, il n'y a que les deux jours de fin de semaine qu'elle offre des recettes de dessert ou collations santé incluant des produits tels que muffins, barres granola, pouding au lait, biscuits, galettes, gâteau, etc.

Les autres semaines, elle offre la possibilité d'en manger un peu plus, mais pas à tous les jours non plus!

Par exemple, j'ai compté 4 aliments faits maison contenant du sucre ajouté sur 7 jours pour la deuxième semaine (2 en semaine et 2 pour la fin de semaine).

Ce qui veut dire que le reste du temps, les collations et desserts sont pris sous forme de fruits frais ou séchés, de yogourts ou noix, etc.

N.B.

Pour elle, elle ne fait pas de différence entre manger des muffins ou des desserts en journée car ses recettes contiennent pas mal tout le temps la même quantité de sucre peu importe le produit fait. Elle permet donc de manger l'un ou l'autre en semaine en ayant une limite, comme je l'explique ci-haut.

Ce qui semble être important, c'est de ne pas en abuser tous les jours afin de diminuer en général notre sucre dans notre alimentation.

2. En phase de maintien, elle propose la règle du 80/20:

Manger nos desserts et collations sous forme de fruits frais ou séchés, de yogourts ou noix à 80% du temps et de se gâter 20% du temps en mangeant des desserts et collations moins santé du commerce si on le veut (ou des recettes maison très sucrées). Elle appelle ça le 20% de gâteries et de petits plaisirs sans se priver de le faire.

Elle suggère donc de prendre ce 20% de petits plaisirs les fins de semaine et de rester plus sage en semaine.

Réflexion personnelle:

Selon ce que je viens de lire, si je suis sa façon de faire pour diminuer le sucre au maximum raisonnablement dans mon alimentation, je ne pourrais pas manger de muffins tous les jours! Surprised

C'est en constatant ceci que je me dis que je suis encore une bibitte à sucre en apprentissage car cela me semble bien strict pour moi ! Embarassed

Je ne promets pas que j'irai aussi loin que ça dans ma démarche parce que je veux aussi y aller selon mes besoins en sucre car je n'ai pas envie de me créer de frustrations inutiles en ce moment.

Je suis tellement occupée au travail avec la fin de session et le début d'un autre contrat que j'aurai sans doute besoin de ces muffins pour me réconforter un peu en semaine. Et ce, peut-être à tous les jours, qui sait?

En tout cas, j'y vais un jour à la fois en gardant un oeil sur ma bibitte à sucre qui se révolte un brin quand elle voit qu'elle a encore du chemin à faire pour diminuer son apport en sucre dans son alimentation de tous les jours.

Je profite donc maintenant du moment présent et de ma fin de semaine pour me faire de petites gâteries, si j'en ressens le besoin. C'est en plein le temps de le faire! Smile

Pour le reste, on verra au fur et à mesure que les jours progresseront! Wink


Dernière édition par Sunshine le Dim 11 Oct 2015 - 11:07, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Invité le Sam 10 Oct 2015 - 17:17

Sunshine, lorsque le sucre est suggéré sous forme de fruits, as-tu pensé à une crème glacée de banane bien mûre congelée, passé au robot ou blender? Tu peux y ajouter des fraises ou autres fruits. Les bananes mûres sont très sucrées. Tu peux aussi te faire des popsicles avec du yogourt gelé ou encore un pudding de chia au cacao avec très peu de sucre. La bibitte à sucre se sucrerait le bec avec des desserts super santé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Invité le Sam 10 Oct 2015 - 18:30

Merci Minette de prendre le temps de me donner des suggestions pour mes fruits.

Tout comme tu le dis si bien, j'utilise la même recette que tu viens de donner pour mettre dans ma machine Dessert Bullet et cela me donne l'impression de manger de la crème glacée molle et de me gâter en masse tout en mangeant santé. Par contre, je suis moins tentée par temps plus froid!

Comme tu peux le constater, ce n'est pas au niveau des fruits que se situe mon vrai défi, mais bien au niveau des sucres naturels ajoutés dans des recettes maison.

J'aimerais diminuer ma quantité afin de manger encore plus santé!Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Invité le Dim 11 Oct 2015 - 11:02

Semaine 1:
jour 6 (samedi):


J'ai mangé exactement selon mes objectifs fixés pour la fin de semaine


-J'ai mangé une portion de carré aux pommes et cannelle en soirée (fait avec du Sucanat à raison de 1/4 de tasse pour toute la recette de 8 portions)


Ce fut donc le seul sucrant ajouté dans ma journée normale qui comprend d'autres sortes de sucre provenant des aliments santé tels que les fruits.

message édité: voici le lien pour voir la recette qui m'a inspirée ce carré aux pommes. Cette recette se trouve dans un de mes livres Kilo-Cardio d'Isabelle Huot mais aussi sur le site web d'énergie Cardio.

https://www.energiecardio.com/fr/blogue/carres-aux-framboises/180

Note: dans les recettes qui contiennent du beurre, je le remplace par de la margarine et j'utilise toujours des sucres naturels le plus possible maintenant au lieu du sucre blanc ordinaire qui est raffiné. Je n'utilise plus de Splenda comme sucrant.
Mon sucrant préféré est la cassonade d'érable fait par mon père! C'est très naturel et délicieux!

Ces changements sont des choix personnels qui n'engagent que moi sans juger le choix des autres pour autant, bien sûr! Wink 

Trucs du jour:

Même pas besoin de thé chaï à la citrouille pour me réconforter ni en journée ni en soirée

Résultat:

Aujourd'hui, je n'ai pas eu de rages de sucre non plus.

Le reste de ma journée s'est très bien passé sans penser à dépasser ma satiété ou sans avoir des envies soudaines de manger quoique ce soit de moins santé! Surprised

Constat très intéressant:

Mes envies de manger sans avoir faim sont disparues cette semaine sans trop que je ne m'en rende compte.

Serait-ce l'appel du sucre qui s'estompe en moi??? Idea


Anecdote du jour:

Samedi, nous sommes allés terminer l'achat de nos bonbons d'Halloween et je n'ai eu aucune envie de choisir mes bonbons préférés pour en manger comme à mon habitude.

J'ai donc laissé choisir mon conjoint et j'en ai pris qui ne me tenteront pas du tout pour compléter l'assortiment à acheter.

Ils sont entreposés dans un endroit que je connais bien et ils ne me tentent pas du tout commme ce serait le cas d'habitude.

Nous les emballerons en fin de semaine afin de limiter les tentations et je demanderai à mon conjoint de les cacher pour le reste du mois pour ne pas me tenter pour rien. Je crois sincèrement que ma bibitte à sucre s'est laissé endormir un peu avec ma première semaine de cette diminution de sucre.

L'avenir nous dira comment se terminera cette histoire d'Halloween! Mad

Mon aventure se poursuit un jour à la fois....


Dernière édition par Sunshine le Mar 13 Oct 2015 - 19:26, édité 4 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment apprivoiser sa bibitte à sucre et les hauts et les bas d'une bibitte à sucre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum