le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Tournesol le Dim 22 Jan 2017 - 10:24

Chère Sunshine,

Je veux revenir sur ton avant dernier commentaire parce que j'y ai vu une tellement bonne nouvelle: malgré le fait que tu aies mangé volontairement tout ce que tu voulais en quantité illimitée, tu n'as repris que 0,1 livre! C'est tout un succès à ne pas négliger dans tes grandes fiertés des réactions de ton corps! Bravo

Et cette semaine, tu as été au resto et même si tu as repris quelques livres, elles ont vite disparues et en plus tu en as perdues d'autres! On dirait que ton corps est en train de se faire ami avec toi! I love you

Je peux très bien comprendre l'état de satisfaction et le sentiment de liberté de ne plus avoir de programme alimentaire comme tel, mais simplement de manger sainement, en respectant sa faim et sa satiété, sans rien compter. Dans mon langage personnel, je nomme cette façon, le GBS!

Je te souhaite de tout cœur de poursuivre ta route, en toute beauté, positivisme et zénitude! Profite de ce moment présent en masse! I love you Tu le mérites tellement avec tous les efforts que tu as mis pour arriver à ton propre équilibre alimentaire, unique et personnel. Bravo

Avec toute mon admiration! Smile I love you Smile
avatar
Tournesol
Minçamie de Diamant - Extraordinaire
Minçamie de Diamant - Extraordinaire

Messages : 3807
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 65
Localisation : Estrie

Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Invité le Dim 22 Jan 2017 - 14:47

Merci Tournesol pour tes bons mots! Smile

J'apprécie grandement ton passage par ici; surtout que tu es bien occupée ces temps-ci! Wink

Merci sincèrement! I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Invité le Dim 29 Jan 2017 - 12:04

143,4 livres (0,4 livre au-dessus de mon poids de maintien)

Depuis deux semaines, je me sens "normale" dans ma façon de m'alimenter car je ne m'inquiète plus de rien au sujet de mon alimentation. Je vis normalement ma vie sans me soucier de ce point de vue-là.

Je mange plutôt au gré de mes envies et de mes goûts personnels sans surveiller ni mes portions ni mes choix d'aliments comme tels.

Manger selon mes signaux de faim et de satiété me suffisent pour maintenir mon poids stable! Very Happy

exemples:

Il se peut qu'une journée, je mange plus de produits céréaliers que d'habitude mais aussi que je mange moins d'autres produits par équilibre de ma faim ensuite en journée sans me conditionner à le faire en calculant mes portions mentalement ou par écrit. Je le fais sans m'en rendre compte et c'est aussi simple que cela.

Un jour, je peux manger moins de fruits tandis qu'une autre journée, ma journée est remplie de fruits car j'en ai plus envie, etc.....

constat:

Ne rien compter et arrêter de se soucier de ce que je mange est une bénédiction pour moi qui me donne de l'énergie à mettre ailleurs sur moi. Je prends de plus en plus de mon temps pour bien prendre soin de moi et mieux équilibrer mes journées entre le travail et la maison (incluant mon entourage et le forum).

Manger santé reste dans mon esprit comme priorité et cela est devenue une seconde nature d'équilibrer mes semaines en mangeant plus santé en semaine tout en me gardant des plaisirs la fin de semaine.

Mon défi sans sucre me permet encore une fois de réaliser combien le sucre est un petit plaisir pour moi et qu'il peut me servir de réconfortant à l'occasion quand mes émotions sont trop fortes sans y voir une faiblesse de ma part pour autant.

Il n'est donc pas question pour moi d'en venir à ne plus manger de sucre en journée car ce serait une torture pour moi qui me ramènerait tout droit vers un sentiment de privations qui me pousserait à manger trop pour ma faim et qui bousillerait tous mes efforts des derniers temps.

Éliminer les 4 catégories d'aliments sucrés que j'ai choisis et qui m'ont donné du fil à retordre pendant les Fêtes m'aidera tout simplement à reprendre ma route là où je l'avais laissée avant Noël et tout ce relâchement des vacances.

Sans culpabilité ni envie de "perfectionner" ma méthode, je demeure sereine face à mon choix de vie qui n'est pas parfait ni épuré au maximum mais qui me convient parfaitement pour m'éviter des tracas inutiles quand l'envie me prend de manger moins santé.

Me garder une marge de manoeuvre pour manger moins santé quand j'en ai envie ou besoin par souci de réconforter mes émotions de façon modérée me sauve des soucis de regain de poids automatique quand je "triche" ma méthode quand un coup dur m'arrive ou une baisse de motivation quelconque.

Il est toujours plus facile de remonter sur les rails avec cette marge de manoeuvre dans mon plan de match que d'être trop épurée et de ne pas avoir de marges de manoeuvre du tout pour relâcher un brin quand j'en ai besoin. 

C'est aussi ça qui me donne une sentiment de liberté...la liberté de choisir si je mange ou pas lorsque j'en ressens le besoin qui est plus fort que mon appétit ou ma raison.

Depuis que j'ai arrêté de vouloir perfectionner ma méthode pour être "encore plus meilleure", je ne vois plus d'interdits dans ma vie et je mange plus normalement. D'ailleurs, juste de changer mon vocabulaire et de les appeler des aliments moins santé a su dédramatiser le côté négatif qu'on donne souvent à ces aliments d'habitude.

conclusion:

J'adore ce nouveau sentiment qui m'habite ces dernières semaines et qui me propulsent vers une nouvelle liberté!

C'est là où je voulais me rendre en débutant ce virage santé en 2009 et j'y suis maintenant! Very Happy

Il ne me reste plus qu'à entretenir mon feu sacré en moi pour me garder bien motivée à rester dans cette liberté et cette zénitude tant appréciées présentement! I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Invité le Sam 4 Fév 2017 - 12:56

Comme tout va bien pour moi depuis quelques semaines, mon bilan de cette semaine ressemble en tous points à celui des dernières semaines.

Depuis 21 jours, j'ai recommencé à diminuer le sucre dans mon alimentation et j'en suis bien contente! Very Happy

Je sais que je pourrais le diminuer encore plus en éliminant les croustilles et les aliments plus salés, mais ce sont mes aliments de choix quand je fais une chute de basse pression et je ne veux pas m'en séparer...ce sont aussi de petits plaisirs non-coupables pour moi qui font partie de mes soirées au maintien et j'aime ça comme ça! Wink

Pour le chocolat, je sais que je pourrais enlever le chocolat au lait et les barres de chocolat du commerce qui ne sont pas du chocolat noir avec un % de chocolat plus santé, mais je ne me sens pas encore prête pour le faire.

Comme je suis de celle qui croit en des aliments réconfortants lors de grandes crises émotionnelles ou d'imprévus déstabilisants, le chocolat tient une place d'importance encore dans ma vie présentement!

Je serais prête à en prendre du noir seulement et éliminer les autres sortes....j'y pense, j'y pense! Le déclic en moi "mijote" encore! Laughing Razz
 
*******

Pour le reste de ma semaine, je suis fière de moi car je prends davantage soin de moi et je poursuis avec plaisir et succès mon objectif de devenir ma meilleure amie en m'aimant encore plus tous les jours! I love you

**********

Je continue ma route santé en toute sagesse et zénitude en continuant de prendre soin de moi en faisant mes exercices pour le cou et ma cohérence cardiaque car cela me fait du bien et je suis plus détendue!

Parce que je suis plus épanouie et équilibrée ces temps-ci, je crois que j'ai plus d'énergie et d'écoute pour les autres et cela aussi fait partie de ma croissance personnelle pour moi.

C'est aussi ça être sa meilleure amie.... I love you I love you I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Invité le Mar 14 Fév 2017 - 13:55

Mise à jour de ce poste:

Comme tout va bien ces temps-ci, je suis portée à moins venir dans ce poste pour écrire car il n'y a rien de bien nouveau à dire ces derniers temps.

En fin de semaine, j'ai pris conscience en voyage à l'extérieur de la maison que je vivais tout à fait normalement ma démarche alimentaire maintenant.

Je mange dans les restos de mon choix sans surveiller la qualité de tout ce que je mange ni calculer mes portions non plus. Je ne me prive pas de manger ce qui me tente quand j'ai faim.

Ces moments de changements d'alimentation ne sont plus considérés pour moi comme des "écarts ou des tricheries ou que je déroge à mon plan de match".

J'ai pris conscience que cela fait plutôt partie de ma vision globale que j'avais depuis le début de mon virage santé et que j'ai appris à voir la nourriture comme une chose normale pour moi sans en faire toute une histoire quand je mange moins santé.

De retour à la maison, j'ai repris mes bonnes habitudes avec plaisir et j'ai remis un équilibre dans ce que je mange maintenant sans me sentir ni coupable ni privée par ce retour vers la bouffe plus santé à la maison.

Manger santé reste ma priorité dans ma vision globale et cela me fait vraiment plaisir de le faire mais j'adore aussi me faire plaisir en mangeant moins santé quand l'occasion se présente en acceptant avec plaisir de vivre ces moments moins santé car j'en ressens le besoin encore parfois. 

Tout est une question d'équilibre pour moi dans tout ceci et je crois avoir atteint cet équilibre qui me permet de bien manger tout en retirant du plaisir à me gâter à l'occasion et de me sentir en relation saine avec toute la nourriture en général! I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Ortance le Mar 14 Fév 2017 - 15:02

Bravo Sunshine  Cool
Tu as atteint ce que moi j'aimerais atteindre malgre que mes choix côté santé sont quand même pas si pire. Parfois au resto je me pose des questions mais a la maison je pense que j'y arrive., j'ai des petits écarts mais sans plus. Avec mon chum c'est difficile car lui préfère les fast-food pour moi a l'occasion mais pas trop souvent. J'adore les legumes, les légumineuses un peu moins la viande  Surprised  j'essais de convertir mon chum mais c'est difficile très difficile  Embarassed
Pour mon chum c'est un cas désespéré après bientôt 43 ans j'ai laisse tombé  Laughing
Quand je vais dans un buffet je commence par une assiette de légumes avant mon repas principal afin de me faire un fond. Je ne prends pas d'alcool j'aime les bloody césar mais toujours virgin 
Pour ce qui est de notre souper de ce soir ce sera des crevettes avec une belle et bonne salade, c'est la Valentin  Wink
Bonne fin de journée avec ton chum  I love you
avatar
Ortance
Minçamie de Diamant - Admirable
Minçamie de Diamant - Admirable

Messages : 2380
Date d'inscription : 04/07/2012
Age : 67
Localisation : Drummondville

Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Invité le Mar 14 Fév 2017 - 16:46

Merci Ortance d'être passée par ici pour m'encourager! Smile

Ton soutien est bien apprécié! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Invité le Mer 15 Fév 2017 - 11:37

Manger sans avoir faim

Depuis quelques semaines, j'étais en grande observation face à mon alimentation et à mes comportements alimentaires.

En m'analysant de plus près, j'ai remarqué ceci:

-Je mange de plus en plus sans avoir faim et ce, en toute connaissance de cause sans m'en inquiéter pour autant au début.

J'ai laissé aller cette habitude au gré de mes envies mais là, il faut que j'y remédie car j'ai perdu le pouvoir de bien maîtriser mes signaux de faim et de satiété et cela affecte trop mon poids qui est à la hausse de plus en plus ces temps-ci.

L'habitude de trop manger est prise sans pouvoir l'arrêter facilement maintenant car mes fringales sont de plus en plus évidentes et je mange de plus en plus sans avoir faim.

Un vrai engrenage où je me sens mal face à ma relation avec la nourriture car c'est elle qui a le pouvoir de me faire manger sans avoir faim et je n'aime pas du tout ce sentiment-là! Embarassed

A force de tester et de m'analyser dans ce comportement de manger sans avoir faim, j'ai découvert ceci:

- Cela vient de ma consommation de sucre que j'ai recommencé à augmenter suite au défi 21 jours sans sucre.

Malheureusement, ce genre de défi qui m'a coupé radicalement de 4 catégories d'aliments sucrés que j'avais choisies moi-même n'a pas duré longtemps cette fois-ci. Embarassed

Et oui, je peux confirmer que la privation de sucre trop drastique faite lors de ce défi m'a "choqué" l'état d'esprit mais aussi le corps qui se sentait trop privé pour être bien dans sa peau! Mad

Comme je peux le constater maintenant après coup, le sucre que j'ai remis dans ma vie très rapidement car j'en avais trop besoin a recommencé ses effets néfastes sur moi.

Selon mes observations, ce sucre pris régulièrement tous les jours depuis un certain temps m'empêche de ressentir mes signaux de faim et c'est aussi difficile de respecter mes signaux de satiété qui sont bousillés de plus en plus par l'effet de ce sucre dans mon alimentation.

Depuis ma fin de semaine à l'extérieur de chez moi, j'ai pris encore plus conscience de ce phénomène du sucre sur moi et c'est pourquoi je me suis préparée un petit plan de match pour diminuer le sucre et retrouver mes signaux de faim et de satiété.

Je suis bien d'accord pour manger moins santé (sucré et gras) quand j'en ai envie pour manger plus normalement mais il y a aussi une limite à abuser de ces aliments moins santé parce qu'ils viennent bousiller mes signaux de faim et de satiété et cela m'empêche de maintenir mon poids stable.

Cela me ramène aussi à une relation malsaine avec la nourriture car je ne me sens plus libre de manger ce que mon corps a vraiment besoin pour se nourrir sainement et de pouvoir bien le respecter dans ses signaux corporels internes.

Il me faut tout simplement retrouver un meilleur équilibre entre manger santé et moins santé en diminuant tout d'abord le sucre dans mon alimentation car c'est lui le grand coupable dans ma perte d'écoute de mes signaux de faim et de satiété!

En retrouvant mes signaux corporels, je pourrai mieux contrôler mon poids et le maintenir plus stable tout en retrouvant tous les autres bienfaits de la diminution de sucre sur mon corps: stabilité de mes humeurs, mes émotions, mon énergie et bien d'autres bénéfices collatéraux que j'ai connus lors de ma diminution de sucre la dernière fois que j'y suis arrivée pour longtemps.

Depuis deux jours que j'ai mis en action mon petit plan de match et j'en retire déjà des effets positifs dont les fringales moins présentes en journée et en soirée! Yé! Very Happy

Une étape à la fois, un jour à la fois....j'y arriverai! Wink I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Tournesol le Mer 15 Fév 2017 - 17:45

Je prends une petite pause pour lire un brin dans le forum. Ton dernier message dans ce post m'a particulièrement interpellée.

J'admire ta capacité à t'analyser sans te faire des cachettes. Tu te regardes aller, tu identifies ce qui ne va pas et tu te mets en action pour corriger le tir.

Tu as ce courage et cette détermination de vaincre cet engrenage. Tu mets tout en branle et j'admire ton attitude. Tu ne te décourages pas, tu poursuis ta quête. Tu as l'attitude d'une gagnante ma chère Sunshine!

Oui, une étape à la fois, un jour à la fois, tu y arriveras. Tu y crois, et par ton attitude et ta façon de procéder, je crois en toi aussi. Very Happy
avatar
Tournesol
Minçamie de Diamant - Extraordinaire
Minçamie de Diamant - Extraordinaire

Messages : 3807
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 65
Localisation : Estrie

Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Invité le Jeu 16 Fév 2017 - 10:05

Merci Tournesol pour ces mots d'encouragements qui me font du bien ce matin! Very Happy

En y allant par étapes et à mon rythme sans sauter d'étapes ni chercher la perfection à tout prix, j'y arriverai, j'en suis convaincue! Wink

Merci d'être là pour me soutenir ainsi! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Invité le Ven 17 Fév 2017 - 12:25

ma zénitude tant appréciée! : Very Happy I love you

Ce matin, mon bilan de la semaine sera plus que positif puisque je mange de moins en moins sans avoir faim et cela me fait du bien à l'âme car j'aime ce sentiment de liberté absolue de manger seulement quand mon corps en a besoin vraiment et qu'il a vraiment faim.

Pour moi, je vois une différence entre mon obstacle actuel et manger sans avoir faim quand on vit des émotions fortes ou un événement imprévu qui nous déstabilise l'état d'esprit au point d'avoir envie de manger sans pouvoir se retenir.

Cette façon d'avoir envie de manger sans avoir faim causée par des émotions fortes est bien connue de mon corps et j'arrive souvent à gérer ces émotions sans les manger.

Par contre, s'il m'arrivait de ne pas être capable d'accueillir ces émotions sans les manger, je le vivrais très bien car je sais que cela m'arrive de temps en temps encore et que cela n'a plus un gros impact sur moi du point de vue de la culpabilité ou d'un point de vue négatif. Je suis bienveillante envers moi quand une telle situation arrive! I love you

Cependant, manger sans avoir faim parce que mon corps est en manque de sucre parce que je l'ai trop nourri de sucre les derniers temps me coupe le plaisir de manger en toute sérénité car je sais que je suis dépendante de cet appel du sucre dans ce temps-là et que ce n'est pas vraiment mon corps "normal" qui réagit.

Maintenant que j'ai repris en main ce détail sur le sucre dans mon alimentation, je peux à nouveau manger plus normalement santé avant tout et moins santé à l'occasion sans vivre avec cette dépendance au sucre et cela me fait un bien énorme par en-dedans! I love you

Je suis de plus en plus sereine et libérée de cette attache qui me retenait au sucre! I love you

Je progresse aussi vers une meilleure attitude face à cette dépendance et j'y vois plus clair aussi dans les bienfaits que toute cette diminution de sucre peut m'apporter.

Cela vient tout changer en moi ma façon de voir les aliments moins santé et ma façon de les intégrer dans mon alimentation.

C'est toute mon attitude qui est en train d'évoluer vers le mieux-être de mon corps et non pas de me nourrir de sucre juste pour répondre à cet appel insistant qui peut me pousser de plus en plus à consommer du sucre quand je n'y fais pas attention.

J'ai bien hâte de retrouver aussi mes signaux de satiété bien nettoyés et décrassés de ce trop plein de sucre car il m'arrive encore de trop manger et de dépasser mes signaux de rassasiement. Cela m'arrive surtout en soirée et le lendemain matin, je n'ai pas faim au réveil ni dans l'heure qui suit mon réveil.


Une nouvelle semaine toute neuve s'enclenche maintenant en toute zénitude! I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Invité le Jeu 23 Fév 2017 - 15:48

Mise à jour de ce poste

En relisant ce poste il y a quelques jours, j'ai réalisé que mon maintien a été revu et corrigé à maintes reprises au fil du temps depuis que j'ai commencé ce poste et que tout s'enclenche vers un mieux-être personnel au fur et à mesure où je progresse et chemine intérieurement.

Le temps est venu pour moi de prendre le temps de vivre au moment présent tous ces changements et d'en profiter au maximum en restant bien ancrée dans ma motivation et mon feu sacré intérieurs.

C'est sur mon X que je suis et je veux le savourer en masse! I love you 

J'en profite pendant que cette zénitude tant appréciée est présente en moi pour la vivre pleinement! I love you

Bonne route vers la zénitude à toutes! Que la paix intérieure vous accompagne vous aussi pendant votre parcours personnel! I love you I love you I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Invité le Jeu 16 Mar 2017 - 19:12

p.s. Je partage ici un texte que j’ai écrit en février lorsque j’ai arrêté de travailler et que j’avais besoin de me remonter le moral un brin en me raccrochant à mes rêves pour continuer d’avancer au lieu de tout lâcher dans des moments difficiles que je vivais à ce moment-là.


Le terme « rêvalité » ne vient pas de moi, mais de Josée Boudreault, auteure et animatrice radio au Québec.

Rêvalité à la Sunshine

Qu’est-ce qu’une rêvalité à la Sunshine?

C’est tout simplement un rêve que j’ai en tête qui deviendra un jour réalité car j’y crois ardemment et que je suis prête à faire tous les efforts nécessaires pour l’atteindre un jour.

Voici donc deux de mes rêvalités personnelles.

Premièrement, ma rêvalité basée sur la santé depuis mon virage santé en 2009:

-apprendre à manger sainement et aimer/prendre plaisir à m’alimenter ainsi au fil du temps

-éliminer du poids tout en mangeant santé avant tout et en mangeant moins santé de temps en temps de façon modérée

-stabiliser mon poids bonheur trouvé en mangeant ainsi et le maintenir stable le plus longtemps possible tout en devenant plus autonome face à mon alimentation et établir ainsi une relation plus saine avec la nourriture en général (arrêter de tout calculer mes portions et mes équivalents)

Ce rêve s’est enraciné bien profondément en moi avec le temps, les apprentissages et les ressources trouvées ici et là. Sans jamais me quitter l’esprit, ce rêve a perduré malgré toutes les embûches rencontrées sur ma route et il me tient encore à cœur même si c’est parfois difficile de maintenir son poids à vie (plus difficile que de l’éliminer en tout cas).

Parce que j’étais prête dès le départ à renoncer à certaines choses pour être mieux structurée et avancer efficacement, je me suis outillée adéquatement et j’ai déployé toutes mes capacités au maximum pour arriver à ce que ce rêve se réalise un jour.

A ce sujet, je poursuis encore mes efforts pour la partie maintien de ce rêve, malgré toutes les difficultés rencontrées.

Je sens que ce rêve est tout près de se réaliser, mais je ne sais plus par où passer pour y arriver. confused

Ma deuxième rêvalité se situe davantage au niveau de mon mieux-être et touche la zénitude globale que j’aimerais atteindre un jour.

Ce rêve en est un qui me fait un peu peur car cela demande beaucoup d’efforts, de temps, de patience, d’ouverture d’esprit pour faire de l’introspection afin de réussir ce rêve. Mais en même temps, c’est ce rêve qui me porte à avancer, à rêver d’un jour meilleur et d’une paix intérieure retrouvée un de ces jours.

Il s’agit de marcher sur les chemins de Compostelle pour aller à la rencontre de mon moi-même et y découvrir toutes mes splendeurs les plus profondes dans un contexte des plus paisibles.

Ce pèlerinage intérieur pourrait aussi se faire à moindre envergure et efforts physiques dans un endroit calme et paisible comme un endroit spirituel sans être pour autant trop religieux où personne ne viendrait me déranger ni me confronter dans mes réflexions.

En fait, ma rêvalité plus simple est de faire un voyage intérieur en y mettant certaines conditions gagnantes pour arriver à mes fins :

-pas de gourous ni guide religieux pour m’obliger à penser d’une certaine façon, ni personne pour me guider ni me conseiller non plus car je ressens ce besoin bien spécifique de partir à la recherche de moi-même par moi-même sans autres influences extérieures

-un endroit où la lecture de ressources de n’importe quelle sorte est permise pour alléger ma tâche et m’auto-diriger de façon solitaire

-un endroit calme et paisible, exempt de distractions où la concentration sera plus propice et facile à faire pour moi qui en arrache parfois avec la concentration

Final de l’histoire :

C’est donc avec ces deux rêves en tête que je me nourris au quotidien depuis plusieurs années et que je me maintiens bien vivante depuis un bon moment déjà. I love you

Parce que j’y crois ardemment, que j’y mets tous mes efforts et que je suis prête à renoncer volontairement et consciemment à ce qu’il faut faire pour y arriver, je suis convaincue qu’un jour, ces deux rêves deviendront réalité. I love you

Et voilà, c’était l’histoire de ma rêvalité à la Sunshine!  Smile

Que vos rêves se réalisent est mon plus grand souhait pour vous toutes! I love you I love you I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Invité le Ven 17 Mar 2017 - 8:21

Mon voyage intérieur

Préambule

Lorsque j’ai terminé de travailler à la mi-février, tout s’enclenchait pour que ma démarche santé soit équilibrée et se poursuive en toute zénitude sur le pilote automatique comme cela avait été le cas depuis quelques semaines déjà en travaillant. Tout allait si bien....

Malheureusement pour moi, les choses ne se sont pas passées ainsi et j’ai vécu une vague émotionnelle imprévue suite à des contrariétés et déceptions de toutes sortes.

Comme je ressentais en plus un grand vide intérieur qui s’est amplifié au point de me faire peur, j’ai perdu pied et j’ai rempli ce vide en anesthésiant mes émotions en les mangeant pour calmer le tout rapidement et me rassurer.

En fait, on peut bien le constater avec ce dernier exemple, mes envies de manger sans avoir faim et mes envies de manger mes émotions sont les causes principales de mon maintien difficile à gérer et ce, depuis plusieurs années.

Constat du moment :

Chose qui devait arriver arriva : mon poids s’est mis à grimper de jours en jours sans pouvoir y remédier lors de cette situation émotive et de ce vide intérieur.

Je me sentais de plus en plus impuissante face à ces difficultés car encore une fois de plus, je n’arrivais pas à trouver la source principale de mes envies de manger qui me donnait du fil à retordre et qui me causait un gain de poids à la longue quand je mangeais sans avoir faim.

Ma solution active du moment :

J’ai donc décidé de lâcher prise sur mon alimentation comme telle pour me tourner vers mon deuxième rêve à réaliser dans le but premier de me remonter le moral mais aussi de me redonner la force de poursuivre mes deux rêves en toute sérénité et persévérance sans tout abandonner.

C’est donc le jeudi 9 mars que j’ai décidé de relever le défi de ce deuxième rêve pour partir à la découverte de mon MOI intérieur.

Affronter mon vide intérieur et y faire face sans le fuir ni essayer de le combler en mangeant ou en m’étourdissant l’esprit ailleurs devenait alors ma priorité pour mieux poursuivre cette quête dans le moment présent sans traîner mon passé non résolu avec moi.

Réalisation de ce rêve et actions à faire pour y arriver :

C’est donc dans cette optique que j’ai tout mis en place pour me centrer sur moi et pouvoir réaliser ce rêve que j’avais de voyager à l’intérieur de moi…cette fois, ce serait primordial d’y aller en profondeur et en toute honnêteté envers moi-même pour me redécouvrir et me réinventer un mode de vie plus sain, dans lequel je pourrai mieux m’épanouir personnellement et qui sera rempli de zénitude à son maximum.

J’ai donc choisi de me créer un environnement propice à ce pèlerinage intérieur qu’est ce voyage intérieur pour mieux me recueillir et aller à la rencontre de MON VRAI MOI.

Pour ce faire, j’ai décidé de me donner toutes les conditions gagnantes :

- en faisant le vide autour de moi le plus possible (incluant de fermer mon ordi et mon Iphone où je passais la majorité de mon temps en journée…une vraie cyberdépendante).

-en limitant mes contacts personnels en journée (mon chum travaille et j’ai la maison toute seule pour moi)

Départ pour ce voyage intérieur : vendredi 10 mars (la semaine passée)

Destination du voyage : MON VRAI MOI intérieur

Prix du voyage : sans prix! I love you I love you I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Invité le Ven 17 Mar 2017 - 8:52

Mon voyage intérieur

Étape 1: Semaine du 10 mars au 16 mars

Pesée du vendredi 10 mars au départ: 147.3 livres! Surprised

Le vendredi 10 mars, j’entreprenais le grand départ en solo de ce chemin de Compostelle revisité à la Sunshine (mon voyage intérieur façon Compostelle) qui allait devenir le plus enrichissant des voyages intérieurs!

Dès le premier jour seule face à moi-même pendant mon temps de méditation/réflexion intérieure, je me suis retrouvée en position d’admirer le calme, le silence et le bien-être rassurant dans lequel je baignais.

Le vide me faisait moins peur et je me suis laissée enveloppée par ce calme et cet environnement sans stress ni distractions extérieures que je m’étais créé pour l’occasion.

Dès les premiers jours, j’ai ressenti un bien-être intérieur mais aussi un énorme soulagement de pouvoir enfin relâcher toute cette pression et ce stress que j’avais accumulé en moi au fil des années.

Je me suis donnée le droit de me laisser aller dans mes émotions du moment présent et de les vivre « LIVE » une bonne fois pour tout!

Oui, j’ai pleuré mes peines et mes déceptions, j’ai accueilli mes rancoeurs et mes contrariétés, j’ai vécu mon grand vide intérieur et j’ai fait la paix avec une partie de mon passé douloureux.

J’ai aussi eu une confirmation de ce que mon corps essayait de me dire depuis longtemps: m’obliger à vaincre ma gestion du stress face à un environnement social qui ne me convenait pas me donnait trop de pression et de stress inutilement.

De plus, plus la semaine avançait et plus je prenais conscience combien j’étais dépendante de bien trop de choses en soi pour être bien dans ma peau et vivre le moment présent vraiment pour ce qu’il était.

Il me fallait faire le vide autour de moi pour découvrir tout ceci en MOI.

Le plus beau de tout dans cette première semaine de recueillement intense est que j’ai découvert ce qui me faisait manger sans avoir faim et qui m’apportait des vagues émotionnelles de temps à autres quand j’étais plus vulnérable.

LE STRESS chronique que je m’imposais depuis plusieurs années déjà à vivre une vie sociale qui ne me ressemble pas et qui s’est accumulé au fil du temps en est le grand responsable.


La preuve :

Dès que j’ai mis en place les conditions gagnantes pour me retrouver au calme et l’esprit tranquille sans toutes ces conditions stressantes, mon poids a cessé d’augmenter et il n’a fait que baisser de jours en jours depuis ce temps-là.

Pour cette première semaine, comme j’étais occupée à me centrer sur mon mieux-être et non mon alimentation comme telle, j’ai été vraiment surprise de voir les effets de cette remise au calme pour moi.

Tout doucement au cours de la semaine, j’ai vu que je n’avais plus envie de manger sans avoir faim et que j’étais de moins en moins appelée par les aliments sucrés en général.

En bonus, dès la mi-semaine, mes signaux de faim sont réapparus plus forts que jamais et ce, à tous les repas et collations au besoin!

Nul doute que j’avais faim, mon estomac gargouillait plus fort que jamais et le plus beau, je le savais un peu avant que son bruit se fasse entendre car j’étais bien branchée sur moi au lieu d’être éparpillée un peu partout avec l’estomac noué par le stress.

Constat personnel :

Au départ, je pensais réaliser un seul rêve à la fois et maintenant, j’entrevois la possibilité de les vivre dans l’ICI et MAINTENANT tous les deux en même temps.

En me centrant sur mon mieux-être en priorité, le stress est retombé et j’ai pu voir que ma rêvalité pour ma santé est bien plus près de moi que je ne le pensais.

Le stress, ce générateur d’envies de manger sans avoir faim et générateur d’émotions trop puissantes pour les gérer à la longue m’aura causé bien des désagréments toutes ces années.

Maintenant que j’ai découvert la source de mes envies de manger, il n’en tient qu’à moi que de poursuivre sur cette route de la zénitude en me préservant de ces stress non essentiels dans ma vie courante et qui peuvent être enlevés de ma vie.

La vie courante est suffisamment remplie de défis de tous les jours sans vouloir m’obliger à vivre dans un environnement extérieur non essentiel qui me génère trop de stress.

Aveu du jour:

J'ai toujours eu peur de la méditation et de toutes ces techniques qui nous font reconnecter avec notre intérieur profond. J'avais sans doute peur de devoir faire face à des émotions que je ne voulais pas vivre ou autre "flashback" du passé que je ne voulais pas revoir défiler en moi.

Maintenant que le déclic en moi s'est fait et que je me suis jetée à l'eau pour méditer cette semaine, je n'ai plus peur!

Cela m'a fait un grand bien intérieur et je suis de plus en plus en paix avec moi-même et la vie en général! I love you I love you


Pesée du vendredi 17 mars au départ de l'étape 2: 144.6 livres (-2.7 livres) Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Tournesol le Ven 17 Mar 2017 - 9:57

Chère Sunshine,

Bravo d'avoir emprunté la route de Compostelle à la saveur Sunshine.  Smile

J'aime te sentir nager sans peur. I love you
En descendant dans nos profondeurs, nous découvrons des merveilles et nous pouvons nous en nourrir pour guérir nos parties souffrantes. Very Happy
avatar
Tournesol
Minçamie de Diamant - Extraordinaire
Minçamie de Diamant - Extraordinaire

Messages : 3807
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 65
Localisation : Estrie

Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Invité le Ven 17 Mar 2017 - 11:21

Merci Tournesol de tes encouragements!Smile

P.s. Je vous partage ici un texte que j'avais commencé il y a plusieurs jours et que j'ai terminé hier soir.

N.B. La liste d'observations ci-jointe n'est que le fruit de mes découvertes personnelles et elle est faite en fonction de mes croyances personnelles et de mes recherches.
Comme chacune est bien différente, cette liste ne conviendra pas à toutes, je le sais bien! Wink
Ce pourquoi je m'exprime souvent au JE dans ce poste car tout part de MON expérience personnelle qui m'appartient mais que j'aime bien partager sans me faire juger et ce, dans le respect d'autrui! Wink


Mon trajet, mes chemins peu fréquentés et mes outils choisis

Depuis un certain temps, je chemine sur mon trajet de vie personnalisé que j’ai tracé au préalable, selon mes besoins et mes choix personnels de vie.

C’est en m’équipant de tous mes outils précieux trouvés ici et là dans le passé comme dans le moment présent que je me suis outillée pour me tracer ce chemin bien à MOI qui me respecte dans mon corps, mes idées et mes croyances auxquelles j’adhère.

Au début de mars, il a fallu que je rétablisse mes priorités et que je prenne du temps pour m’observer et mieux m’analyser dans mes comportements puisque je stagnais dans ma démarche depuis un bon bout de temps déjà et je n’étais plus heureuse non plus dans ce que je vivais comme parcours personnel de vie sociale.

Même si j’avais enfin compris l’importance de bien doser les aliments moins santé et de manger santé le reste du temps, cela ne donnait pas grand chose dans le maintien stable de mon poids.

Pour mieux m’observer et me comprendre dans mes comportements quotidiens, je me suis faite une grille d’observations contenant tous les critères importants pour MOI à viser dans ma démarche santé et pour mon bien-être.

Voici ma grille d’observations personnalisée à mes besoins selon le chemin que je veux emprunter :

-Mon poids du matin à jeun (pour m’aider à y voir plus clair dans mon analyse de la semaine)

-Déjeuner dans l’heure suivant mon réveil pour ne pas mettre mon corps en attente trop longtemps = famine = ralentir mon métabolisme et être plus affamée en journée pour rien)

-degré de faim et de satiété pour chaque repas et chaque temps de collation (AM, PM et en soirée au besoin)

-manger sans distractions (oui ou non)

-Envies de manger sans avoir faim de source inconnue sans émotion comme telle (oui ou non...si oui, quand et combien de fois par jour)

-envies de manger ses émotions (si oui, quand et lesquelles si possible de les identifier)

-aliments sucrés (oui ou non...si oui, lesquels, selon une liste personnelle que je me suis faite à mon goût et mes besoins)

-aliments moins santé (oui ou non)

-total de produits céréaliers pris par jour (pour voir s’il y a un impact sur mon poids ou non)...c'est une croyance populaire qui circule souvent et je veux la vérifier de plus près 

-quantité d’eau bue en journée

-exercices physiques (oui ou non et minutes)

-nombre de fois à faire ma cohérence cardiaque (technique de respiration profonde)

-sommeil (quantité et qualité)

**********
p.s. J'ai placé cette liste dans un format de tableau "WORD" en y mettant les 7 jours de la semaine afin de m'aider visuellement et plus simplements à remplir et analyser par la suite cette grille d'observations.

Suite à cette création de grille d’observations, j’ai pris du temps pour m’analyser pendant quelques jours en remplissant cette grille d’observations et j’y ai vu les comportements les plus urgents à changer en priorité si je voulais mieux avancer sur mon chemin personnalisé.

Ce pourquoi j’ai entrepris ce voyage intérieur dernièrement pour me donner toutes les chances de découvrir la source de mon maintien instable car je crois fortement que ce n’est pas toujours dans mon alimentation où se situe le problème…c’est plutôt au niveau de mon mieux-être et de mon MOI intérieur qu’il faut que je cherche! Cool

Tout comme le titre de ce poste l'indique, je suis bel et bien en train de revoir et corriger mon maintien à vie par une démarche vers le mieux-être centrée sur mes besoins personnels du moment! I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Clode le Ven 17 Mar 2017 - 19:55

Z
Rêvalité! Un bien beau mot qui exprime bien le côté terre à terre de la "Rêveuse " que tu es! (C'est le concept de réalité accolé aux rêves qui me fait dire cela! )

Cet endroit calme, que tu t'efforces de construire autour de toi, c'est un beau rêvalité! 

*********************
Je réalise que j'arrive à me préserver des moments calmes, mais ... Je dois également évacuer du stress!
J'avoue que c'est tout un defi pour moi de me créer un oasis de paix!
Je pense que je dois travailler ce côté là ! 
Ouf! 
Je vais y réfléchir dans mon post probablement, tout en te suivant ici! Wink
Beau sujet! 
Et bon succès dans ta démarche! 
~~~~~~~~
Smile
avatar
Clode
Minçamie de Perle
Minçamie de Perle

Messages : 152
Date d'inscription : 02/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Invité le Sam 18 Mar 2017 - 9:37

Wow! Contente de te voir par ici Clode! Very Happy

Contente de voir que tu apprécies ce sujet qui m'intéresse de plus en plus ces temps-ci puisqu'il est une source principale de mes obstacles pour maintenir mon poids et qu'il est temps d'y remédier maintenant que je comprends mieux ce qui se passe en moi! Wink

********

Les embûches rencontrées sur mon chemin ont trouvé explication

En lisant sur le sujet du stress, j’ai trouvé ceci hier.

«  L’impact du stress sur la prise de poids est complexe. Non seulement le stress favorise une accumulation de tissus adipeux dans le corps, mais il incite également à une consommation d’aliments plus caloriques afin d’aider à son contrôle. De plus, une consommation répétée d’aliments hautement caloriques favorise un état de stress. La gestion du stress est donc un facteur fondamental pour la saine gestion du poids. »

Source : livre « Halte aux kilos »,d’Hélène Baribeau (nutritionniste québécoise)

Cette auteure explique aussi le lien entre le stress et la prise de nourriture pour se réconforter qui serait basée sur des aliments riches, caloriques, gras et sucrés.

C’est un phénomène tout à fait « naturel du corps» mais qui engendre bien des soucis au niveau du poids car plus on est stressé et prend l’habitude de ces aliments moins santé pour relaxer à notre insu, plus le cercle vicieux de la prise de poids s’installe car les effets de ces aliments caloriques sont difficiles à contrôler par la suite.

On est appelé à continuer ce cercle vicieux si on n'agit pas à la base du problème : LE STRESS!

Anecdote personnelle :

Il y a quelques semaines, dans ce poste, j'avais découvert le lien entre mes envies de manger sans avoir faim et la quantité de sucre qui augmentait dans mon alimentation à ce moment-là, mais ce, sans pouvoir faire le lien avec le stress.

Bizarre comme la nature me simplifie les choses maintenant que je suis en mesure de faire ces liens entre le stress, le sucre et mes envies de manger sans avoir faim qui se change en émotions à manger et mon gain de poids s'en suit en final.


Cercle vicieux du stress chronique selon MON expérience

Voici l’impact que le stress chronique a sur moi

1.   M’imposer des stress inutiles et quotidiens à la longue m’incite à manger gras et sucré pour me détendre et me réconforter à un moment donné lorsque le stress est devenu trop lourd à porter à la longue

2.   Quand j’ouvre la porte au sucre lors de stress plus élevé ou accumulé et que la fatigue s’entremêle au stress, je me sens entrainée par l’appel du sucre encore plus

3.   Le sucre en quantité moins modérée qu’à l’habitude me donne des envies de manger sans avoir faim et me donne des fringales en journée (manger sans avoir faim ou subir les rages alimentaires est ce qui me vient en tête rapidement)

4.   Étant donné la quantité de sucre et l’appel trop insistant du sucre déjà en place, le fait de vivre ses envies de manger sans avoir faim ou de me retrouver en situation de rage alimentaire me déstabilise et me stresse encore plus

5.   Quand le stress est devenu insoutenable en moi, je bascule vers une vague émotionnelle qui m’amène à ne plus pouvoir surfer sur mes émotions comme dans mon quotidien normal d'habitude

6.   Dépourvue de solutions et impuissante, je mange pour me réconforter et traverser cette vague émotionnelle

7.   Et finalement, le cercle vicieux du stress qui s’installe de façon chronique me donne du fil à retordre avec mon poids qui oscille vers le haut en temps de stress trop élevé pour mes capacités et je vis des yo-yo de maintien lorsque ces périodes de stress trop intenses se présentent à moi.


Voici des impacts supplémentaires à ajouter à ce cercle vicieux du stress:

-tout ce stress à la longue vient bousiller mes signaux internes de faim et de satiété puisque je mange trop sucré par le fait même

-tout ce stress finit par jouer sur ma santé et m’affaiblit le système immunitaire selon ce que mon médecin m’a expliqué l'été passé lorsque j'ai été malade.

-Tout ce cercle du stress engendre une fatigue extrême et un mal de vivre qui est proche de l’épuisement parfois pour moi.

************

Loin de moi l'idée de vouloir faire pitié ou de dramatiser ce matin, mais je crois qu'il ne faut pas sous-estimer les effets du stress, selon la perception et les capacités de la personne qui le vit! 

Chaque personne vit son propre stress comme elle le peut au moment où elle doit y faire face! C'est donc du cas par cas sans se comparer, ni se juger pour moi! Wink

Ces recherches et découvertes me font du bien et de l'écrire me soulage encore plus! I love you

Enfin, une explication à mon yoyo de maintien qui se tient et qui me fait vibrer ce matin car je suis convaincue d'avoir enfin trouvé la source principale de mes reprises de poids causées par ces vagues de stress.

Je me sens déjà moins émotive et sensible depuis que j'ai compris que je n'étais pas "anormale"! Laughing

Déjà en enrayant des sources de stress inutiles dans mon environnement proche, je me sens mieux et moins stressée!

Depuis que j'ai agi en ce sens pour me créer un meilleur environnement de vie, les vagues d'émotions ont disparu du jour au lendemain et mon poids a commencé à baisser pour retourner à un poids plus naturel sans que j'aie à faire autre chose.

Comme je suis contente d'avoir fait ces EFFORTS de recherches et d'avoir entamé des ACTIONS concrètes pour minimiser mes sources de stress! Very Happy


Dernière édition par Sunshine le Sam 18 Mar 2017 - 10:16, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Clode le Sam 18 Mar 2017 - 10:16





Cette auteure explique aussi le lien entre le stress et la prise de nourriture pour se réconforter qui serait basée sur des aliments riches, caloriques, gras et sucrés.

Oui, Tout à fait!
Apprendre à le faire sainement (se réconforter avec la nourriture)  n'est pas un acquis facile!
************************
Bon, matière à réflexion ici... Cool
avatar
Clode
Minçamie de Perle
Minçamie de Perle

Messages : 152
Date d'inscription : 02/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Invité le Sam 18 Mar 2017 - 10:22

Juste pour rire et ajouter à ton message Clode,

Cette auteure disait qu'il est rare de voir des gens se réconforter de ce stress instinctivement avec des carottes par exemple! Laughing Laughing

C'est notre instinct naturel de survie qui agit ainsi à notre insu puisque le stress enclenche tout un processus complexe qui nous attire vers des aliments gras et/ou sucrés mais qu'il faut apprendre à déjouer notre cerveau autrement pour arriver à changer la donne! Wink

Diminuer et mieux gérer notre stress est à la base de la solution! Wink

Cela fait réfléchir en effet! Cool


Dernière édition par Sunshine le Sam 18 Mar 2017 - 12:15, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Invité le Sam 18 Mar 2017 - 10:46

Mon voyage intérieur

Étape 2: Semaine du 17 mars au 23 mars

Mes précieux outils de base

Lors de la première semaine de ce voyage intérieur, je n'avais pas apporté beaucoup de bagages avec moi dans mon baluchon.

Je voulais tout simplement voyager léger, alléger mon passé et me tourner un peu plus vers le moment présent en faisant le vide de stress autour de moi.

En cette deuxième semaine qui commence, j'ai fait un arrêt temporaire de ressourcement intérieur pour profiter du moment présent de fin de semaine en vivant au maximum en présence de mon chum! I love you

Dès lundi matin, je reprendrai le chemin de Compostelle revisité à la Sunshine en mettant dans mon baluchon mes anciens outils de base ainsi que de nouveaux.

Mon baluchon contiendra ceci:

-mes connaissances en alimentation acquises depuis toutes ces années et basées maintenant sur une alimentation libre de choix sans calculer en y allant avant tout sainement et moins santé de façon modérée

-deux coffrets de méditation/relaxation de Nicole Bordeleau que j'avais depuis un certain temps mais que j'ai mis de côté car j'avais encore une certaine retenue face à la méditation

*** Comme je suis novice en la matière, cette façon guidée par la voix m'aidera à mieux me concentrer sur moi-même et me guider vers les bonnes façons d'être en temps de méditation.

voici des exemples de pistes à écouter qui sont sur ces deux coffrets de Nicole Bordeleau

https://www.yogamonde.com/collections/cd/products/meditations-pour-mieux-vivre

https://www.yogamonde.com/collections/cd/products/vivre-heureux-vivre-mieux-cd

-le livre "Halte aux kilos" d'Hélène Baribeau pour terminer ma lecture

Avec ces outils dans mon baluchon, je m'organise pour être bien outillée et sécurisée de partir avec tous les bons outils de base pour faire le plus beau voyage intérieur possible!

Pour le moment, je profiterai de la fin de semaine encore car ces moments de purs bonheurs avec mon conjoint me comblent de joie, m'apaise par sa façon toute simple de voir la vie et cela m'est autant bénéfique que de me recentrer sur moi! I love you I love you I love you

CARPE DIEM à toutes! I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Tournesol le Sam 18 Mar 2017 - 11:53

Allô Sunshine!

Je lis attentivement les périples de TON voyage intérieur, sur TA route vers la zénitude.

J'admire ta façon de t'analyser, de structurer ta démarche selon tes propres besoins et d'entamer des actions concrètes qui te mènent vers un mieux-être.

Je suis aussi émerveillée par ta façon de prendre des pauses, de profiter de la présence de ton amoureux en fin de semaine, pour retourner sur ton chemin de Compostelle revisité à la Sunshine en début de semaine prochaine. Very Happy
avatar
Tournesol
Minçamie de Diamant - Extraordinaire
Minçamie de Diamant - Extraordinaire

Messages : 3807
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 65
Localisation : Estrie

Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Invité le Sam 18 Mar 2017 - 12:17

Merci Tournesol!Smile

Ton passage par ici me fait bien plaisir!Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Invité le Sam 18 Mar 2017 - 14:41

Mon voyage intérieur

Bilan alimentaire de la semaine 1 (retour sur mon alimentation et analyse)

Même si je n'avais pas écrit tout ce que j'ai mangé lors de cette première semaine qui vient de passer et que j'étais plutôt concentrée ailleurs que sur mon alimentation, j'ai décidé d'y regarder de plus près....question de curiosité juste pour voir! Wink

Quelle surprise que de constater que sans avoir "conditionné" mon corps à suivre une certaine règle de vie au point de vue de mon alimentation, mon corps a choisi d'y aller dans la simplicité du moment pour revenir à de meilleures habitudes et ce, par lui-même! Cool

En revisitant tout ce que j'ai mangé cette semaine-là, je peux faire les constatations suivantes:

-j'ai mangé sainement la grande majorité du temps (comme j'en ai l'habitude quand tout va bien dans ma vie et que je vis seulement mon quotidien avec des soucis de la vie courante)

-j'ai mangé moins santé un seul repas, celui qui était planifié pour être mon repas-gâterie de la semaine (samedi passé)

-Lors de ce repas-gâterie au restaurant chinois (buffet à volonté), j'ai mangé tout ce que je désirais (panure, riz, nouilles, gras, légumes, viandes, fruits de mer et quelques morceaux de desserts sucrés tels que des pâtisseries, petits gâteaux et bouchées sucrées)

C'est aussi lors de ce repas-gâterie que j'ai bu ma seule boisson gazeuse diète de la semaine.

note: c'est le seul repas où j'ai dépassé ma satiété (trop mangé)...je crois vraiment que le gras et le sucre bousille ou retarde vraiment mes signaux...ce n'est pas seulement de la gourmandise de ma part, je pense! Surprised

-par la suite, le tout dans mon alimentation est revenu à la normale dès mon retour à la maison pour le reste de la semaine

En vérifiant ma liste d'aliments sucrés qui me donnent du fil à retordre lorsque j'ai des envies de manger sans avoir faim ou que je vis des émotions plus intenses, je réalise maintenant que je n'ai rien pris d'autre que mon repas-gâterie que je me permets normalement une fois par semaine pour ne pas me sentir privée et garder mon feu sacré bien entretenu pour viser ma santé avant tout.

Comme je n'ai pas vécu d'excès de stress durant cette semaine-là, je n'ai pas eu d'envies de manger sans avoir faim ni vécu de vagues émotionnelles causées par un excès de stress apporté par l'extérieur.

J'en conclus donc que je suis capable de remettre de l'équilibre dans mon alimentation seulement en évitant des stress inutiles et en faisant le vide autour de moi quand c'est nécessaire.

Parce que j'en ai le goût, je partage ici ma liste d'aliments sucrés qui me vient en tête le plus souvent quand j'ai des envies de manger sans avoir faim ou que je vis des émotions trop fortes amplifiées par un excès de stress. 

-boisson gazeuse (incluant diète)
-chocolat de toutes sortes (incluant le choco noir)
-desserts sucrés du commerce ou des restos
-muffins, biscuits et barres tendres du commerce ou des restos
-bonbons et sucreries de toutes sortes

Comme j'ai toujours été plus attirée par le sucre que le sel, cette liste devient mon point de repère lorsque mon corps s'affole et part en déroute....

Par expérience personnelle, si j'ai une envie de ces aliments sucrés en dehors de mon temps de choix gâteries, il y a souvent anguille sous roche! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le maintien à vie revu et corrigé par ma démarche vers le mieux-être

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum