Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 4

Message  Invité le Mar 3 Mar 2015 - 22:41

toute une surprise !
Il semble que la "vraie" faim peut disparaître dans certain cas,sans avoir été comblée, conséquence de beaucoup de périodes de privations.

Faim de très courte durée qui évolue rapidement au stade "affamé" pour continuer au stade suivant où le corps fait disparaître la faim, par dépit, parce qu'on n'y répond pas ( notre corps se souviens d'avoir déjà connu ce genre de privation et croit que la même chose se passe Surprised)
Dans certain cas, il faut donc répondre rapidement à sa faim pour ne pas entrer en mode famine. Cool

page 78, mot de Guylaine.
Smile J'ai faim moi là...
Fausse faim, je le sais! 
Plutôt soif! Idea

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Message  Tournesol le Mer 4 Mar 2015 - 10:20

Ficelle a écrit:Il semble que la "vraie" faim peut disparaître dans certain cas, sans avoir été comblée, conséquence de beaucoup de périodes de privations.

Bien contente Ficelle que tu soulèves ce déclenchement qui se passe dans notre corps lorsque nous ne répondons pas à la faim lorsqu'elle se manifeste. Quelle atrocité nous pouvons faire subir à ce pauvre corps en souffrance, qui finit par se taire...

Je me souviens de plusieurs types de diètes, dont une à 1200 calories et une autre aux protéines liquides: j'avais tellement faim, mais je ne pouvais pas manger davantage. Alors mon corps s'est souvenu: aussitôt que j'avais faim, je passais au stade d'affamée et très peu de temps plus tard, je passais rapidement à ne plus ressentir la faim même si les boyaux tordaient dans le ventre et que j'avais des crampes dans l'estomac. Je devenais aussi très étourdie (certainement en hypoglycémie), mais je n'avais plus le goût, ni l'appel de manger.

Je suis tellement heureuse de ne plus jamais faire subir ces atrocités à mon corps. D'ailleurs, avec le programme MAV, je n'ai jamais laissé mon corps devenir en mode affamé. Nous n'avons qu'à bien gérer tous les aliments au programme.

Avec une vraie faim, j'ai appris à manger dans la demi-heure qui suit!
avatar
Tournesol
Minçamie de Diamant - Extraordinaire
Minçamie de Diamant - Extraordinaire

Messages : 3928
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 65
Localisation : Estrie

Revenir en haut Aller en bas

journal alimentaire mincavi

Message  Invité le Mer 4 Mar 2015 - 16:27

Je trouve vraiment intéressant de lire dans la préface du journal alimentaire MAV ...
et je cite:
Voici quelques conseils pour maximiser l'usage de votre journal alimentaire:
1. .............
2. N'hésitez pas à écrire.....votre humeur,.....cela peut vous aider à mieux comprendre certains comportements alimentaires. 
   g.g.  Surfer!
3. Avant de manger.....
     0=pas faim 1=petit creux 2=assez faim 3=très faim
      idéalement, ..............se situe à 1 ou 2.
    g.g. S'arrêter pour identifier fausse faim ou pas. S'habituer à ressentir l'évolution...
4. .....20 minutes....afin d'être à l'écoute de vos signaux de satiété.
    g.g.Décoder les signaux de satiété.


Ce qui m'épate, c'est de lire ces conseils mais en en comprenant toute la portée. 
Avant longtemps, une conférencière mav va sûrement faire une conférence semblable à g.g.
Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

SOS CUISINE

Message  Invité le Jeu 5 Mar 2015 - 8:44

Le raisonnement sur la faim et la satiété fait du chemin.

Ce matin, je lisais sur le site de SOS Cuisine un article sur la satiété et on nous invitait à lire l'article sur la faim paru plus tôt . SUPER! Même façon de nous faire réfléchir que G.G., tellement que j'ai vérifié qui signait ces articles.

Ça m'encourage beaucoup, vraiment beaucoup! 
Je reviens mettre le lien pour celles qui aimerait lire ces articles!

http://www.soscuisine.com/fr/blogue/article/la-satiete

**************************************
Je partage sur le poste du livre Manger car je trouve que ça soutient très bien le sujet!
Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Message  Tournesol le Jeu 5 Mar 2015 - 12:40

Vraiment Ficelle, tu as trouvé exactement ce dont G. G. nous parle dans son livre. C'est tellement identique que j'ai vérifié moi aussi quelle était l'auteure! Surprised

Ce qui est certain, c'est qu'il y a plus d'une nutritionniste qui pense de la même façon avec les signaux de faim et de satiété.

Quand je lis le livre «Maigrir un jour à la fois» de C. G., je vois aussi plusieurs similitudes entre G. G. et elle.

Des info similaires entrent de tous bords, tous côtés! Tu as aussi trouvé la préface du programme alimentaire de MAV qui dit plus subtilement ce que Marjolaine Mercier de SOS Cuisine, Guylaine Guevremont et Caroline Gosselin écrivent.

C'est rassurant de penser que la voie que nous empruntons n'est pas le fruit de réflexions et de connaissances d'une seule personne.

Merci pour ton initiative d'avoir placé ce lien dans ce poste! Excellente idée! Tout comme celle du programme MAV! Very Happy
avatar
Tournesol
Minçamie de Diamant - Extraordinaire
Minçamie de Diamant - Extraordinaire

Messages : 3928
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 65
Localisation : Estrie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Message  Invité le Ven 6 Mar 2015 - 17:52

Résumé de mon expérience du bloc 1- semaines 1 et 2

Les objectifs proposés dans ce bloc étaient déjà atteints pour la plupart d'entre eux avant de commencer la
lecture de ce livre.

J'ai trouvé bien intéressant d'avoir l'objectif de ne pas me peser tous les jours et de voir combien cela fait du bien d'être capable de me libérer de cette dépendance affective avec la balance.

L'utilisation et l'impact de cet outil dans ma vie ne cesse d'évoluer avec le temps.

Il y a très longtemps, cet outil me servait de torture quotidienne pour modeler mes humeurs du jour. Par la suite, la balance est devenue une mesure importante pour analyser les réactions de mon corps et en comprendre le fonctionnment interne face à certains aliments ayant un plus grand impact sur ma perte ou ma prise de poids. Finalement, il n'y a pas si longtemps de celà, cet outil m'était encore utile en temps de maintien pour poursuivre ma route sagement en surveillant de près mon poids afin de ne pas en reprendre au fil des jours.

Depuis la lecture de ce bloc 1, cet outil me sert une fois par semaine à vérifier que je suis toujours sur la bonne voie et que ma façon de respecter mes signaux de faim et de satiété est efficace ou non, tout en ne modelant plus combien je dois manger d'un jour à l'autre pour "réparer" les effets d'un + ou d'un - indiqué chaque jour par la balance.

Résultat de ce matin avec ma pesée de la semaine: +0.5 lbs! Very Happy

Comme je suis dans mes premiers jours de règles où je suis toujours plus enflée que la normale, je trouve que ce résultat est la preuve que cela fonctionne bien pour moi de me peser une fois par semaine et de faire confiance à mes capacités de reconnaître ma faim et ma satiété sans me surveiller de près avec une balance tous les jours.

Cette nouvelle méthode entre bien dans mes critères de démarche vers un mieux-être: reprendre le contrôle de mon corps en me faisant totalement confiance et en me libérant de mes dépendances! Que je me sens libérée tout à coup! I love you

Je poursuivrai donc ma route vers le bloc 2 (semaines 3 et 4) pour voir ce qui m'attend comme objectifs car le bloc 1 est déjà bien maîtrisé pour moi depuis longtemps.

A+ pour un autre bloc d'exercices pratiques! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Message  Invité le Sam 7 Mar 2015 - 7:47

Bloc 2- semaines 3 et 4

Petite expérimentation ce matin avant de passer à ce bloc:

-Comme je mange toujours dans les minutes suivant mon réveil quand je travaille, je n'ai jamais l'occasion de ressentir la faim et j'avais le goût d'expérimenter à ce sujet ce matin.

J'ai donc attendu 1 heure avant de ressentir la faim de loup décrite dans le livre de G.G. (gargouillements inclus).

Conclusion: il est bien vrai qu'il faut que je mange dans l'heure suivant mon lever afin d'éviter d'entrer en famine ou en mode trop affamée.

Bien contente d'avoir fait l'expérience qui prouve les dires de G.G.! Wink

Pour le bloc 2, j'aurai à expérimenter ceci:

-Prendre la moitié de mon déjeuner habituel afin de vérifier si ma portion est bien adaptée à mon corps (si je mange trop ou pas assez).

Pour ce faire, elle nous demande de manger la moitié de notre déjeuner habituel et d'attendre pour voir ce qui se passera comme sensations au niveau de notre faim

Si j'ai faim au bout d'une demi-heure, c'est que cette demi-portion est trop petite pour ma faim et que ma
portion habituelle est sans doute la bonne à prendre tous les jours.

Si je n'ai pas faim après 1 heure et demie, c'est que cette portion est trop grosse pour mes besoins et que je mange beaucoup trop le matin selon mes portions habituelles.
ou
Peut-être que j'ai perdu le signal de la faim et qu'il faudra travailler fort pour le retrouver en recommençant cet exercice 1 fois par semaine et en retournant travailler sur le bloc 1 par la même occasion.

Même si je me doute bien que mes portions MAV habituelles sont les bonnes pour mon corps, je vais faire cette expérience avec plaisir...juste pour voir! Wink

Pour le reste, tout semble facile à réaliser pour moi car c'est ce que je faisais souvent avant de lire ce livre:
-les repas doivent être pris quand la faim se présente (peu importe l'heure) ou je dois apprendre à gérer mes collations pour arriver à avoir faim lors des heures fixes de repas
-être vigilante pour ne pas attendre d'être en mode affamée
-prendre le nombre de collations nécessaires pour ne pas être affamée entre les repas



A travailler plus fort pendant ces deux semaines:

-laisser quelques bouchées dans mon assiette aux repas
-les collations doivent être nourrissantes et prises selon ma faim tout en respectant ma satiété
-ne pas se forcer pour prendre de collations entre les repas ou en soirée si je ne ressens pas de signaux de faim

Je m'embarque donc pour un bon 2 semaines dans ce projet d'expérimentations qui me mènera sans doute vers un autre regain de liberté tout en continuant d'intégrer mes acquis du bloc 1 avec la pesée sur la balance 1 fois par semaine seulement! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Témoignage sur les interdits

Message  Tournesol le Dim 8 Mar 2015 - 16:37

Voici une situation que nous avons vécue en famille lors de la fête de ma fille et ma petite-fille. Elle illustre très bien une conséquence des interdits ainsi que le respect des signaux de satiété.

Contexte: une seule personne souffre de surpoids dans ma famille: moi!

Comme dessert, nous avions un gâteau Ferrero Rocher, pur délice pour les papilles gustatives!

Nous en avons tous pris une portion d'environ 1 pouce.

Les deux petites en ont laissé ½ portion. La plus vieille a dit que son ventre était plein. La plus jeune a dit que c'était trop sucré!
On voit là que les petites savent écouter leurs signaux de satiété. L'une parlait de sa satiété physiologique tandis que l'autre de sa satiété sensorielle. Elles ne sont pas élevées avec des interdits alimentaires.

Mon gendre, ma fille, mon fils, mon conjoint et moi avons mangé toute notre portion. Mon gendre était purement rassasié (sensations de satiété comblées). Ma fille, mon fils et moi avions le goût d'en reprendre un autre morceau mais nous n'avions plus faim (satiété physiologique). C'était très clair pour ma fille et mon fils tandis que dans mon cas, j'avais une attirance plus grande, mais ma raison m'a arrêtée, car mon ventre était plein! Mes deux enfants et mon gendre n'ont aucun interdit. J'ai un nouveau vécu: j'apprends à apprivoiser les interdits pour ne plus en avoir!

Mon conjoint vit avec des interdits de toutes sortes. Il mange drabe, aliments sans saveur, sans couleurs! Il mange pour vivre et non par plaisir! Il ne prend même pas de sucre dans ses muffins, avec ses crêpes, ses carrés aux pois chiches, etc. Hier, il a pris un morceau de gâteau comme tous les autres. Mes enfants étaient très surpris! Il a pris un 2e morceau et... il a mangé tout ce que les petites avaient laissé!

Hum! Ce que peut faire les interdits! Dans son cas, il n'y a pas de conséquence, car il est mince comme un clou, mais sa satiété sensorielle est tellement en carence que lorsqu'il décide de manger du dessert, il en prend beaucoup plus que pour combler sa faim physiologique.

Ce qu'il fallait démontrer...  Surprised

Oui, Sunshine, tu as raison... Razz
avatar
Tournesol
Minçamie de Diamant - Extraordinaire
Minçamie de Diamant - Extraordinaire

Messages : 3928
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 65
Localisation : Estrie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Message  Invité le Lun 9 Mar 2015 - 9:44

Beau témoignage Tournesol!

Cela nous démontre bien tout ce qui peut se passer dans la vie de tous les jours et ce, selon la perception et le vécu de chacun.

Les enfants sont les meilleurs exemples du respect des signaux de faim et de satiété (en autant que les adultes ne leur bousillent pas leurs signaux par toutes sortes de règles qui détruisent leur instinct).

Résumé de mon expérience du bloc 2- semaines 3 et 4

Je viens de faire l'exercice demandé dans ce bloc.

J'ai donc divisé mon déjeuner de moitié pour faire cet exercice:

D'habitude, je mange un muffin pogo et 1 contenant de 100g de yogourt Activia avec 1/2 c. à table de graines de lin.

Ce matin, j'en ai mangé la moitié et j'ai attendu pour voir ce que ma faim me dirait.

Peu après (moins d'une demi-heure), j'ai commencé à ressentir ma faim au niveau du ventre avec un vide pour ensuite s'amplifier en gargouillements de toutes sortes au bout d'une demi-heure.

conclusion:
Pour manger suffisamment chaque matin, je dois continuer à manger mes portions habituelles.

constat de ma part:
Je me doutais bien que cette portion calculée selon mes portions de MAV était la bonne. Comme je ressens rarement la faim en me levant le matin, je mange pour me nourrir seulement sans exagérer sur les portions car mon appétit est très petit le matin.
Je me compte donc chanceuse d'être capable de manger 3 groupes alimentaires sur 4 comme déjeuner. Il y a quelques mois, j'en mangeais seulement 2 groupes sur 4. 

Puisque tout se passe bien au niveau de ce bloc et que le reste des objectifs est déjà bien maîtrisé, il se pourrait fort bien que j'écourte ce bloc pour le faire seulement pendant 1 semaine.

A suivre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Café du bien!

Message  Invité le Lun 9 Mar 2015 - 11:22

Café du bien...café du bien...(ça fait du bien)

Oui, un café c'est bon. 
Surtout au déjeuner.
Et avec une collation sucré.

Comment je fonctionne habituellement: je vide ma tasse jusqu'à la dernière goutte!
Une habitude! <
Quelquefois rien d'autre qu'une habitude!
(c'est comme vider mon assiette, manger toute ma portion)

Ben là, j'écoute de plus en plus mon corps.
Mon estomac.
Ces derniers jours, quelques gorgées de café bien appréciées...et je jette le reste!
Pourquoi? J'écoute mon corps. 
C'est comme une sorte de satiété pour le café.

Mon corps me parle, et je ne suis pas très habitué à l'écouter.
Je pense vraiment que je lui en ai fait arraché quelquefois ... Embarassed 

Je veux travailler à développer cette habileté, ce discernement, cette sagesse.
(je me sens toute énervée... Very Happy )

Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Message  Tournesol le Lun 9 Mar 2015 - 14:36

Ficelle a écrit:Ben là, j'écoute de plus en plus mon corps.
Mon estomac.
Ces derniers jours, quelques gorgées de café bien appréciées...et je jette le reste!
Pourquoi? J'écoute mon corps. 
C'est comme une sorte de satiété pour le café.


Quelle excellente idée Ficelle que de commencer goutte à goutte comme tu le fais! D'ailleurs, tu as cette capacité d'y aller un pas à la fois, ce qui ne fait pas partie de mon attitude innée! Embarassed

Le café comme expérimentation: Good! Very Happy

Tu me fais prendre conscience que je n'ai jamais eu de difficulté à ne pas tout boire mon café. La plupart du temps, j'en jette la moitié. D'ailleurs mon conjoint m'a déjà demandé pourquoi je ne m'en faisais pas seulement ½ tasse parce que je jette toujours l'autre moitié. Ce ne serait pas pareil: il resterait chaud moins longtemps et j'aurais l'impression d'être rationnée! Là, je peux décider quand j'en ai assez! Je pourrais me servir de cet exemple de sensation et de mieux-être intérieur que je ressens avec le fait que je me sens entièrement libre de ma quantité de café à boire: c'est naturel, je n'ai pas besoin de réfléchir à ma satiété. CE doit cela que vivent les minces naturelles! Merci Ficelle pour cet exemple qui me servira d'ancrage. Smile
avatar
Tournesol
Minçamie de Diamant - Extraordinaire
Minçamie de Diamant - Extraordinaire

Messages : 3928
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 65
Localisation : Estrie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Message  Tournesol le Lun 9 Mar 2015 - 14:51

Un petit bilan des blocs 1, 2 et 3.

Le dimanche, je fais tes tests pour vérifier si mes acquis des blocs précédents tiennent la route.

Bloc 1

Manger des collations

Laisser quelques bouchées dans l’assiette.

Ces deux objectifs sont atteints avec facilité, d’autant plus que je mangeais déjà des collations depuis des années!

Ne pas me peser au réveil : j’ai éprouvé beaucoup de frustration à ce propos. J’ai décidé de poursuivre la pesée à chaque jour sauf que… depuis dimanche, ma balance est brisée! Ma petite-fille de 2½ ans l’a transportée dans le corridor et elle l’a échappée! Alors, pas de pesée depuis 2 jours, sans frustration, car je n’ai pas eu à prendre cette décision qui me bousculait car elle ne suivait pas mon rythme. Avec cette défectuosité, c’est curieux, mais j’assume cette conséquence de la vie!

Bloc 2

Apprendre à reconnaître les différents niveaux de faim

Apprendre à manger au bon moment, lorsque la faim moyenne se manifeste.

Dimanche, j’ai refait l’exercice de la moitié du petit déjeuner pour vérifier ou confirmer la quantité.

J’ai bien la bonne quantité si je mange des mets faits à base de protéines animales. Je n’ai pas besoin d’ajouter de produits laitiers sauf que j’ai trop faim à partir de 14 h. Plutôt que d’ajouter un yogourt au déjeuner (je n’ai plus faim), et de me rendre au dîner sans collation, je le prends vers 10½ h en collation, même si la faim est minime. Ainsi, je ne passe pas tout le PM et la soirée à avoir faim.

Si je mange des protéines végétales (un carré aux haricots noirs), je dois augmenter la quantité de ½ car j’ai faim après 1 heure. Je dois aussi ajouter un yogourt. Je dois prendre une collation 2½ h plus tard.

Ces deux objectifs sont atteints sauf pour la collation du soir. Je dois être très vigilante, car j’ai de la difficulté à différencier la faim de l’habitude de manger dans le milieu de la soirée, par goût et plaisir.

Bloc 3

Apprendre à mastiquer adéquatement pour bien savourer les aliments et ressentir plus facilement les sensations de satiété physiologique et sensorielle.

Manger lentement.

Ces deux objectifs sont en voie d’atteinte. Ils ne sont pas encore des automatismes. Cependant, je constate qu’après une semaine, le réflexe s’installe lentement. Parfois, je prends conscience que je suis en train de transporter la bouchée d’un bord et de l’autre de la bouche avec la langue, sans y avoir pensé!

Je goûte aussi tellement plus les aliments! Incroyable! Exemple : Si je prends une bouchée de frites de légumes composée de céleri-rave, de patate douce, de carotte et de topinambour, je suis capable de reconnaitre le goût des 4 légumes! J’ai aussi des mauvaises surprises : le tilapia que j’ai acheté goûte quasiment rien, vraiment trop fade! Je ne l’aime pas beaucoup!

En mangeant avec cette technique, c’est évident que je mange plus lentement. Je dois être attentive à mes deux sensations de satiété car parfois, ma faim sensorielle est comblée tandis que la physiologique ne l’est pas et parfois, c’est le contraire. Quand mon ventre est assez plein, je dois arrêter de manger! Si mes papilles ne sont pas comblées, je pense que c’est une question de privation et je suis en train d’y remédier.
avatar
Tournesol
Minçamie de Diamant - Extraordinaire
Minçamie de Diamant - Extraordinaire

Messages : 3928
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 65
Localisation : Estrie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Message  Invité le Ven 13 Mar 2015 - 18:37

Sunshine a écrit:
Résumé de mon expérience du bloc 2- semaines 3 et 4

Puisque tout se passe bien au niveau de ce bloc et que le reste des objectifs est déjà bien maîtrisé, il se pourrait fort bien que j'écourte ce bloc pour le faire seulement pendant 1 semaine.

A suivre...

Suite de mon résumé de mon expérience du bloc 2-semaines 3 et 4

Suite à l'atteinte de tous les objectifs du bloc 2 en une semaine (j'en maitrisais plusieurs avant de lire ce livre), je vais écourter ce bloc et passer au bloc suivant pour développer et pratiquer de nouveaux objectifs.

Je vous reviendrai un peu plus tard en fin de semaine quand j'aurai le temps de lire le bloc 3 et de prendre mes notes pour être bien organisée pour le mettre en pratique par la suite.

A+! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Message  Invité le Sam 14 Mar 2015 - 10:51

Petite anecdote, je suis allée chercher mon livre hier à la librairie, j'étais tellement contente de pouvoir commencer ma lecture, mais quand j'ai commencé à lire, j'ai trouvé un peu les propos hors contexte, alors j'ai fait une recherche et là je me suis rendue compte que je n'avais pas le bon livre, j'ai trouvé ça très comique, plutôt de me commander "Mangez", la librairie à commander le livre "Manger, un jeu d'enfant", mais comme je me dis que rien n'arrive pour rien, je vais le lire, car il y a des chapitres qui se rapportent bien à ma situation, te que Carences? Quelles carences?, ou bien Miroir, miroir ou encore Premiers pas vers l'autonomie. Je vous tiens au courant, de mes lectures...

J'ai recommandé avec le ISBN le bon livre, je devrais l'avoir la semaine prochaine...

Mais la lecture est tout de même intéressante.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Message  Invité le Sam 14 Mar 2015 - 13:20

Bien comique ton affaire ma Damarsyl! Laughing

Ce livre sera certainement utile à des proches qui ont de jeunes enfants ou tu peux sans doute le retourner en disant que ce n'est pas le bon livre que tu voulais.

Comme tu dis, ce n'est pas perdu...tu peux en apprendre en le lisant! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Message  Invité le Sam 14 Mar 2015 - 13:46

Tournesol a écrit:Bloc 3-Semaines 5 et 6

Dans ce bloc, nous apprenons une technique pour bien manger! Oui, oui, à l’image du sommelier qui maîtrise les techniques pour déguster toutes les facettes du vin!

Au cours des deux prochaines semaines, je me pratiquerai donc à :

- Manger lentement
- Mastiquer des deux côtés de la bouche.

En mangeant de cette façon, je pourrai mieux:

- Ressentir les sensations de satiété.
- Retirer le maximum de plénitude physiologique et sensorielle de mon alimentation.

______________
Quand mes papilles gustatives sont saturées d'une saveur, ma faim sensorielle est rassasiée pour cette saveur. Cependant, je peux encore avoir faim au niveau physiologique et au niveau sensoriel pour une autre saveur, comme du sucré par exemple. Very Happy

Alors là, je comprends! Quand mes petites-filles me disent qu'elles n'ont plus faim pour la viande, mais qu'elles ont encore faim pour un dessert ou qu'elles ont encore de la place dans leur ventre! Une amie, mince naturelle, est aussi comme ça! Leur capteur corporel n'est pas contaminé par des règles! Alors, de grâce, ne finissons pas notre assiette, si nous n'avons plus faim pour telle sorte d'aliment et changeons de mets pour rassasier pleinement nos papilles gustatives, si nous avons encore faim! Smile

p.s. à Tournesol:
Merci pour ce beau résumé encore une fois si complet et bien écrit! Wink

J'aime bien les petites notes personnelles que tu y as ajoutées...surtout celles que j'ai mises en citation! Cela me rejoint et me plaît particulièrement! Smile


Bloc 3- semaines 5 et 6

Tout comme l'explique si bien Tournesol, dans ce bloc, les objectifs seront pour moi de me concentrer à bien maîtriser les points suivants:

-manger lentement
-mastiquer lentement des deux côtés de la bouche
-savourer les aliments

Et tout ceci, en me concentrant sur ce que je mange au moment présent sans distractions telles que la télé, mon ordi, toutes mes pensées qui m'amènent à faire tourner mon petit hamster pendant que je mange.

Exercice du chocolat:
Je viens de compléter l'exercice proposé dans ce bloc et c'est concluant pour moi:

-Je préfère laisser fondre les aliments dans ma bouche pour en retirer toutes les saveurs et me satisfaire vraiment.
-Ma deuxième préférence pour manger s'arrête sur la mastication des deux côtés de la bouche parce que cela me donne aussi l'occasion de retirer toutes les saveurs d'un aliment
-La troisième façon de faire en croquant rapidement et en avalant vite me laisse voir à quel point je manque quelque chose de savoureux en mangeant trop vite et mal comme je le fais trop souvent au travail. 

Pour le reste du bloc 3, il me faudra donc apprendre à maîtriser la technique de mastiquer des deux côtés de la bouche même si ma bouche plutôt sensible me donnera du fil à retordre à ce sujet. Je ferai donc de mon mieux pour appliquer cette technique tout en respectant mes limites physiques sans réveiller mes névralgies faciales pour autant.


points à surveiller de près pour moi pendant ce bloc:

pour les 3 repas en général:
-manger quand j'ai faim peu importe l'heure ou m'arranger pour prendre des collations ou non en conséquence pour faire coïncider ma faim avec l'heure fixe des repas

pour les collations de jour ou de soir:
-en manger autant que nécessaire, toujours selon ma faim et peu importe l'heure

Conclusion:
Avec la lecture de ce bloc 3 et toutes ces notes, je suis prête et bien organisée pour passer un beau 2 semaines à mettre en pratique tout ceci afin de reconnaître encore mieux mes signaux de satiété! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chapitre 5 – 4e bloc – Semaines 7 et 8

Message  Tournesol le Dim 15 Mar 2015 - 9:52

Semaines 7 et 8

Dans ce bloc, nous pratiquons l’exercice de la mi-assiette, afin d’apprendre à reconnaître la sensation de satiété et d’arrêter de manger lorsque la faim est rassasiée.

Au cours des deux prochaines semaines, aux repas du dîner et du souper, je me pratiquerai donc à :

- Faire une pause d’une minute lorsque j’arriverai à la moitié de mon assiette.
- Me demander si j’ai encore faim à la fin de la pause.
- Continuer de manger si j’ai encore faim et refaire une pause à toutes les 3 bouchées jusqu’à ce que je n’aie plus faim.

Je devrai me surveiller et être très vigilance sur ce point, car :

- Lorsque je mange très lentement ou que j’arrête de manger au milieu du repas, souvent, je ne sens plus ma faim par la suite. Elle est déjà rassasiée,(je crois qu’elle est très peu exigeante!), mais une heure plus tard, la faim revient, ce qui est un signe que je n’ai pas assez mangé.
- Cependant, la conséquence n’est pas grave en soi, car je pourrai manger à nouveau, le temps d’apprendre à bien doser mes signaux de pleine satiété.

Un passage de G. G. me rejoint particulièrement :

«…si vous vous êtes nourri pendant des années d’aliments choisis pour leur teneur en calories plutôt que pour leur goût, il est normal que vous soyez pris d’une source d’euphorie gustative en vous permettant maintenant d’en manger. Et il est normal qu’il soit difficile d’arrêter. Ce n’est pas de la gourmandise, c’est être humain.»

Cette phrase me fait grand bien. Elle m’enlève un poids de culpabilité. J’en deviens même très émue, car je ressens à l'instant jusqu’à quel point j’ai imposé une famine gustative à mon corps et comment je l’ai coupé de plaisirs sensoriels.

Je suis fin prête pour mon premier dîner avec pause à partir de la mi-assiette!

ArrowArrowArrowAJOUTS

Bilan du 4e Bloc - Semaines 7 et 8

Apprendre à ressentir la sensation de satiété
Se concentrer pour arrêter de manger quand la satiété se fait sentir.

J'ai rapidement atteint les objectifs du Bloc 4, à l'aide de l'exercice de la mi-assiette.

J'ai constaté que la majorité de mes repas avait la bonne quantité de nourriture, sauf à l'occasion, j'ai dû laisser 3-4 bouchées ou exceptionnellement, j'en ai ajouté dans mon assiette.

Ce qui m'a le plus aidé au début de l'application de cette technique de la mi assiette est la suggestion de G. G. à ce propos:

«Demandez-vous comment vous réagiriez si quelqu'un venait vois retirer votre assiette à ce moment-ci. Comme c'est un signal instinctif, quel serait votre réflexe?»

La réponse était si évidente!


Dernière édition par Tournesol le Sam 25 Avr 2015 - 15:16, édité 2 fois (Raison : Ajout du bilan)
avatar
Tournesol
Minçamie de Diamant - Extraordinaire
Minçamie de Diamant - Extraordinaire

Messages : 3928
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 65
Localisation : Estrie

Revenir en haut Aller en bas

Demi assiette en perte de poids?

Message  Invité le Dim 15 Mar 2015 - 11:31

Ces derniers temps, on parle du demi déjeuner et de la demi assiette.
Je comprend l'exercice, mais est ce pertinent lorsqu'on fait le programme MAV donc que les portions sont rationnées pour provoquer une perte d'environ 1-2 lbs par semaine?

N'est ce pas un peu comme couper des portions déjà coupées d'avance?
G.G. Mentionne d'être prudente pour ne pas transformer l'anti régime en régime n'est ce pas?

Smile
********************

Et pour ce qui est de perdre mon poids que par cette méthode, il me semble que je devrai être plus que patiente ... C'est une perte de poids fiable mais tout de même lente....

Mon cas: 200 lbs à 5'2", 135 lbs serait l'imc  limite supérieur. 
Mon objectif personnel est de 160, donc 40 lbs à perdre pour favoriser la santé tout court. 

Perdre mon poids que par la méthode de GG? Associer MAV à sa méthode, mais sans faire tous les exercices, comme par exemple la demi assiette me semble plus raisonnable!

J'essaie d'exprimer ma pensée , ce n'est peut être pas clair mais "on jase là"...confused

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Message  Invité le Dim 15 Mar 2015 - 12:41

ficelle a écrit:Ces derniers temps, on parle du demi déjeuner et de la demi assiette.
Je comprend l'exercice, mais est ce pertinent lorsqu'on fait le programme MAV donc que les portions sont rationnées pour provoquer une perte d'environ 1-2 lbs par semaine?

N'est ce pas un peu comme couper des portions déjà coupées d'avance?
G.G. Mentionne d'être prudente pour ne pas transformer l'anti régime en régime n'est ce pas?

Smile
********************
Je reviens.....

Bonjour Ficelle,

Je comprends ton questionnement et j'essaierai de t'expliquer le mien en relation avec ce que tu viens d'écrire.

Pour dire vrai, je me suis tellement habituée à bien manger aux repas en mangeant mes portions MAV que je n'ai aucun doute que mes portions MAV sont suffisantes pour moi. Je me plie donc aux exercices de G.G. pour les faire et confirmer mes dires, sans plus! Je fais donc ces exercices par pur plaisir de confirmer mes doutes et c'est tout! Wink

Cependant, j'ai fait quelques belles découvertes en faisant tous ces exercices à la lettre sans questionner leur pertinence ou non.

1. j'ai découvert que je mangeais mes 4 onces maximum par automatisme et que les 3 onces minimum étaient plus appropriées pour moi maintenant en écoutant mes vrais signaux de faim et de satiété et non en mangeant toute mon assiette par habitude MAV.

2. J'ai découvert que je pourrais sans doute diminuer mes protéines à la quantité recommandée par le guide alimentaire canadien sans aucun problèmes pour ma santé puisque 3 onces est parfois encore trop pour moi certains jours. Je pourrais ainsi manger autre chose en journée ou en soirée (desserts MAV, collations de fruits, noix, produits laitiers). Quand je mange trop mes portions MAV à la lettre, je n'ai plus faim pendant plusieurs heures et je me couche sans avoir mangé toutes mes calories de maintien de toute façon.

Pour ce qui est de la technique préconisée par G.G., il ne faut pas oublier ceci en lisant nos postes reliés à ce sujet et aux deux livres qu'elle a écrits:

Ces deux livres ont été écrits pour des personnes ayant des troubles alimentaires et qui ont besoin d'encadrement pour retrouver leus vrais signaux de faim et de satiété sans faire un programme d'amaigrissement quelconque en même temps.

Ce qui veut dire selon ce que j'en comprends qu'il ne faudrait plus que je compte mes portions MAV et que j'y aille à l 'oeil en tout temps autant pour mes repas principaux que pour mes collations en se fiant sur mes signaux de faim et de satiété que je suis en train de développer présentement.

Je comprends G.G. lorsqu'elle dit que les gens qui suivent cette technique de manger selon leur faim et leur satiété ne devraient pas faire un autre programme d'amaigrissement en même temps car cela risque de fausser la pertinence des exercices et le résultat final pourrait être qu'on est encore dépendant de notre encadrement avec ce dit programme d'amaigrissement.

Petit bémol de ma part:
Mais moi, j'ai un autre son de cloche que le sien et j'essaie donc d'adapter ma lecture des deux livres à mon goût personnel afin d'équilibrer à MA façon et à MON rythme personnel ma nouvelle méthode de m'alimenter en développant mon autonomie face à la gestion de mon alimentation très progressivement.

C'est en gardant en tête tout ceci que je lis ces deux livres en prenant ce qui me convient et en laissant de côté ce qui ne me convient pas pour le moment....en attendant d'être prête à vivre le tout en totalité.

Étant donné ma grande confiance au programme MAV, je te dis en toute honnêteté que j'ai encore besoin de me baser sur mes portions MAV pour les protéines des 3 repas principaux pour m'assurer de manger suffisamment en journée pour ne pas être trop affamée entre les repas et juste assez pour tenir le coup jusqu'à la prochaine collation. En agissant ainsi, je me surveille de près pour éviter de couper trop et de mettre mon corps en carence nutritive et d'abîmer mes fonctions vitales.

Comme j'avais la mauvaise habitude de manger peu aux repas avant de faire mon virage santé, je ne veux pas non plus retourner où j'étais avant de faire mon virage santé et de manger comme un oiseau parce que mon cerveau pourrait recommencer à me jouer de vilains tours et me fausser compagnie au niveau des signaux de faim et me faire croire que je n'ai pas faim quand ce n'est pas le cas.

Je suis bien consciente du danger qui me guette et je me surveille de près à ce sujet-là.

Je me fais donc un nouveau style de programme selon mes besoins personnels du moment en continuant de prendre le caneva de base de MAV pour me sentir en toute sécurité...ce qui est en soi un moyen positif pour moi de m'alimenter où je ne me sens nullement brimée comme pourrait le penser G.G. par certains de ces propos.

Comme tu peux le constater par toi-même, je prends ce qui me convient dans cette méthode et j'adapte le reste à ma façon afin d'être libre et satisfaite de ma démarche vers le mieux-être sans m'en faire avec les normes établies par G.G. ou MAV ou autre programme d'amaigrissement.

J'aime cette sensation de pouvoir choisir et adapter selon mes croyances et mes convenances. Cela me donne un vent de liberté et de zénitude! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Message  Invité le Dim 15 Mar 2015 - 13:08

ficelle a écrit:Et pour ce qui est de perdre mon poids que par cette méthode, il me semble que je devrai être plus que patiente ... C'est une perte de poids fiable mais tout de même lente....

Mon cas: 200 lbs à 5'2", 135 lbs serait l'imc  limite supérieur. 
Mon objectif personnel est de 160, donc 40 lbs à perdre pour favoriser la santé tout court. 

Perdre mon poids que par la méthode de GG? Associer MAV à sa méthode, mais sans faire tous les exercices, comme par exemple la demi assiette me semble plus raisonnable!

J'essaie d'exprimer ma pensée , ce n'est peut être pas clair mais "on jase là"...confused

Tu es revenue vite! Laughing Tout ceci pendant que j'écrivais ma réponse au sujet de ta première partie de questionnement.

Comme tu le sais déjà sans doute, je suis bien mal placée pour te jaser au sujet de la perte de poids en suivant la technique de G.G. car je ne l'ai jamais essayée.

Sans doute que Tournesol pourra mieux discuter avec toi en long et en large de son vécu avec cette méthode.

Je me permets d'ajouter mon petit grain de sel quand même, si tu me le permets! Wink

Pour ma part, pour avoir lu les deux livres et avoir visionné bien des capsules-vidéos de G.G., j'ai eu ce commentaire personnel qui continue de me trotter en tête chaque fois qu'on en parle:

"Pour faire de cette méthode un succès assuré et être à l'aise avec cette méthode, il faut à tout prix oublier la rapidité de perte de poids ou la balance tout court dans le meilleur des mondes." (pensée de mon propre cru)

Ce lâcher prise sur la vitesse de perte de poids est essentiel! Lâcher prise sur notre poids en général serait l'idéal! Wink

La patience et l'engagement sous cette condition essentielle est de mise dans cette méthode naturelle et dictée seulement par nos signaux de faim et de satiété!

Sinon, déceptions, découragements, frustrations et jugements négatifs se mettront de la partie très rapidement pour venir jouer les trouble-fêtes dans ce bon moyen de perdre du poids et maintenir ce poids-bonheur pour le reste de notre vie!  

Cette méthode qui arrive à point dans mon maintien qui commençait à manquer de vie et de bonheurs me fait le plus grand bien, mais je sais pertinemment que cette méthode n'est pas faite pour tout le monde.

Il faut être plus que prête et déterminée pour la faire en perte de poids, selon moi! 

Je lève ici mon chapeau à Tournesol qui l'applique si patiemment depuis sa lecture et qui semble être de plus en plus à l'aise depuis qu'elle ne se concentre plus sur ses résultats de pesées qui vont bon train mais très lentement pour définir le succès de cette démarche.

Comme tu as pu le voir en lisant ma première réponse, j'ai même adapté ma façon de faire cette méthode pour qu'elle se colle davantage à mes besoins que de respecter à la lettre tout ce que G.G. dit.

C'est en faisant preuve d'honnêteté envers soi-même et de discernement avant de s'engager dans une démarche quelconque qu'on peut adapter les choses pour qu'elles tournent à notre avantage! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Message  Invité le Dim 15 Mar 2015 - 13:22

Je dois partir mais je réfléchis à tout ça...

Merci Sunshine de ton avis, et comme je disais On jase là! i.e. que l'on échange tout en ajoutant à nos propres pensées celles des autres. J'aime ça! 

À plus tard,  Smile
*******************************


Dernière édition par ficelle le Lun 16 Mar 2015 - 14:53, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Message  Tournesol le Dim 15 Mar 2015 - 14:06

Bonjour Ficelle,

Je répondrai moi aussi à tes questionnements. Ainsi, tu auras des réponses écrites selon l’adaptation de Sunshine et la mienne.

Ficelle a écrit:Ces derniers temps, on parle du demi déjeuner et de la demi assiette, mais est ce pertinent lorsqu'on fait le programme MAV donc que les portions sont rationnées pour provoquer une perte d'environ 1-2 lbs par semaine?

N'est ce pas un peu comme couper des portions déjà coupées d'avance?
________
Perdre mon poids que par la méthode de GG? Associer MAV à sa méthode, mais sans faire tous les exercices, comme par exemple la demi assiette me semble plus raisonnable!

L’exercice du demi-déjeuner, une fois par semaine jusqu’à ce que les objectifs de l’expérimentation soient atteints, est juste pour nous confirmer ou nous informer si nos portions de déjeuner sont adéquates pour nous, parce que chacune est unique.
De plus, elle nous permet de reconnaitre plus facilement les degrés de faim : une petite, une moyenne et une grosse du type affamé.

Alors, si en coupant mon déjeuner de moitié, je me ramasse à avoir faim après 1h30, c’est que ma portion est trop petite. Je devrai donc augmenter la quantité de nourriture pour mes prochains déjeuners.

Pour l’exercice de la mi-assiette, je l’ai débuté ce midi et je suis très satisfaite de mon expérience. J’ai commencé par diviser ma quantité de nourriture en deux dans mon assiette! À la mi-assiette, j’ai fait une pause d’une minute. Par la suite, je me suis posée la question si j’avais encore faim. La réponse était évidente : OUI! J’ai mangé 3 bouchées supplémentaires et j’ai refait une pause d’une minute en restant bien focussée sur mes sensations de faim. Après la minute, j’avais encore faim, mais un peu moins qu’après la première pause. J’ai mangé 3 autres bouchées et j’ai refait la pause. À la question, si j’avais encore faim, j’ai répondu un petit oui, car je sentais bien que j’étais vers la fin de ma faim. J’ai mangé 3 autres bouchées et j’ai refait une pause. Après la minute, c’était très clair, je n’avais plus faim! J’ai alors arrêté de manger même s’il me restait l’équivalent de 2-3 bouchées.

J’ai vraiment aimé cet exercice, car il m’a permis de ressentir les étapes de ma faim et de ma satiété. Si j’avais eu encore eu faim et que mon assiette avait été vide, j’aurais ajouté de la nourriture pour ne pas rester sur ma faim.

Alors, comme tu peux le constater, nous sommes rassasiées lorsque nous arrêtons de manger. Alors je ne vois pas cela comme couper des portions déjà coupées avec MAV, mais bien adapter notre quantité de nourriture à notre propre corps.

Pour ma part, je ne suis maintenant que le canevas de base de MAV. Je ne pèse plus ma protéine, car je sais que ce que je mange est suffisant pour moi. J’y vais à l’œil, mais comme j’ai pesé ma protéine depuis des années, j’ai un peu la balance dans l’œil!  Il m’arrive de peser une portion pour évaluer si mon œil mesure bien ce que mon corps a besoin et la protéine se situe entre 3½ on et 4 on, jamais du 3 on.

Pour les légumes, j’ai réintégré les légumes rationnées, mais en étant raisonnable! Je ne mange jamais que des rationnés. Ainsi, dans mes légumes, je peux avoir 2/3 de non rationnés avec 1/3 de rationnés. J’ai aussi ajouté les patates douces quelques fois par semaine, à travers mes légumes. Je ne les compte plus comme féculent.

Je ne compte pas les fruits, les produits laitiers, les condiments et les gras. Pour les pains, j’essaie d’en rester à 4 mais il m’arrive de varier entre 3 et 5.

Comme collation, j’y vais habituellement selon MAV : un muffin, un morceau de tarte sans croûte, un morceau de brownies, 2 dattes+ 4-5 noix, etc.

J’utilise les recettes de MAV pour les desserts et les crêpes. Je prends aussi des idées de plat principal. Pour les soupes et potages, je crée!

C’est certain qu’avec cette méthode, la perte de poids devrait, en théorie, être plus lente, mais graduelle. Cependant, dans mon cas, elle ne l’est pas plus qu’elle l’était avec MAV! Curieux, mais c’est comme cela, ce qui veut dire que mon programme MAV était passablement adapté à ma faim et à ma satiété.

Avec la méthode de G. G., je prends une collation protéinée en AM, je mange moins de légumes, rationnés ou non, je déguste des patates douces quelques fois par semaine, je mets du Sucanat dans mes muffins au lieu du Splenda, je me permets des «interdits» en étant raisonnable ET… ma vitesse de perte de poids est la même qu’avec MAV!

Même si elle était plus lente, j’ai lâché prise sur ce facteur et j’atteindrai mon poids quand mon corps le voudra bien. Fini de le brusquer, de le mettre en famine physiologique et de le couper de ses plaisirs gustatifs! Avec MAV, ma satiété physiologique était comblée, je ne me sentais pas privée à cet égard, mais ma satiété gustative l’était à divers niveaux.

Avec cette méthode de G. G., je me sens entièrement libre d'aller au resto, même chez Tim Hortons et au St-Hub Express! Je peux même manger ma pizza préférée au Caffuccino, avec un bon verre de vin ou mes langoustines et crevettes à la brasserie! Il suffit d'arrêter lorsque je n'ai plus faim. J'y arrive très facilement, car ma petite voie me dit que si j'ai encore envie d'aller à tel resto, je pourrai y aller, sans me sentir coupable, donc pas besoin de me défoncer la fois que j'y vais!  Smile

Depuis au moins un mois, je ne vis plus des appels soudains pour tel aliment sucré. C’est maintenant rare que j’ai envie d’aller dans le garde-manger pour picorer! J’ai aussi dissocié mes émotions, négatives comme positives, de la nourriture. Dans mon cas, appliquer la méthode de G. G. m’amène directement sur la route de la liberté et du mieux-être, même si je travaille fort en introspection, expérimentations et  écoute de mes sensations.

Comme tu vois, chacune est unique dans sa démarche et l'important, c'est de trouver la tienne dans laquelle tu seras confortable, satisfaite et mieux dans ta peau et ton être.
avatar
Tournesol
Minçamie de Diamant - Extraordinaire
Minçamie de Diamant - Extraordinaire

Messages : 3928
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 65
Localisation : Estrie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Message  Invité le Lun 16 Mar 2015 - 9:39

Bonjour à toutes,

Depuis que je lis ce livre, je suis en grande observation de mes habitudes de vie et j'ai découvert quelque chose en m'observant et en expérimentant qui pourrait aider celles qui comme moi sont à la recherche d'une solution pour reconnaître leurs vrais signaux de faim car nous les avons perdus et la faim est rarement au rendez-vous quand il serait le temps de manger.

Mon expérimentation:
Me lever et attendre à jeun (sans manger ni boire) que la faim se présente dans mon corps.

Résultat:
Magique! La faim se présente toujours dans la demi-heure qui suit mon réveil et je l'entends qui monte en moi très rapidement avec toute la description qu'en fait G.G. dans son livre.

Autres observations personnelles à ce sujet:
Quand je prends de l'eau ou du café en me levant, je brouille mes signaux de faim et je me coupe l'appétit en même temps. 

Constat de cette expérimentation:
Pour une personne comme moi qui n'a jamais assez faim dans une journée pour manger toutes les calories de son programme de maintien, je devrais surveiller de près ce point et ne plus boire avant l'heure des repas....cela me coupe automatiquement l'appétit, on dirait bien.

Conclusion:
Le truc de boire de l'eau pour couper les fausses faims est sans doute bon en soi pour celles qui en ont besoin.
Pour ma part, ce truc marche dans le sens contraire afin de ne pas me couper l'appétit: je dois éviter de boire avant mes 3 repas principaux!

J'aime bien faire ce genre d'expérimentations car cela me fait découvrir toutes sortes de petits trucs sur moi qui fait en sorte que j'adapte mieux ma façon de m'alimenter! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Message  Tournesol le Lun 16 Mar 2015 - 10:19

Sunshine, je pense que le matin, tu te déguises en petit oiseau sur mon patio et tu m'observes!

C'est exactement ce que je fais depuis environ 2 semaines pour ressentir ma faim du matin! Avant, je prenais un grand verre d'eau chaude en me levant. Je n'avais pas faim! Je pouvais attendre un bon 3 heures avant qu'elle se manifeste!

Depuis que j'attends, à jeun, elle se manifeste entre 30 et 45 minutes après mon lever. Elle est vite comblée, en comparaison aux autres repas de la journée. Plutôt que de ne pas écouter ma satiété et de manger plus de protéine, car je sais que j'aurais trop faim en PM, j'écoute mes sensations de satiété et je mange une collation protéinée (yogourt) en milieu AM, dès qu'une petite faim se fait sentir. Ainsi, j'écoute tous mes signaux que mon corps m'envoie et je ne suis pas toujours en train d'avoir faim en PM.

La conclusion: quand on choisit la méthode de G. G., il est essentiel de s'observer, de s'analyser, d'expérimenter et d'écouter son corps dans tous ses signaux. Ce n'est pas une méthode rationnelle où tout est bien encadré et compté dans un programme structuré, mais bien une méthode de langage corporel. Cette méthode demande de l'écoute continuelle, une confiance inébranlable aux signaux de faim et de satiété ainsi que beaucoup de rigueur et de structure. Le programme de MAV est beaucoup plus facile à suivre, mais le danger de reprendre les livres perdues est beaucoup plus grand.

De plus, avec la méthode de G. G., il est aussi essentiel de lâcher prise sur la vitesse assez rapide de 1 à 2 livres par semaine de perte de poids. Quand je parle de confiance inébranlable, j'applique aussi cette confiance au corps qui relâchera son surplus de poids quand bon lui semblera, spécialement quand il se sentira assez en confiance que plus jamais il ne vivra de famine...
avatar
Tournesol
Minçamie de Diamant - Extraordinaire
Minçamie de Diamant - Extraordinaire

Messages : 3928
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 65
Localisation : Estrie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Message  Invité le Lun 16 Mar 2015 - 18:57

Tournesol a écrit:
Le programme de MAV est beaucoup plus facile à suivre, mais le danger de reprendre les livres perdues est beaucoup plus grand.
Allô Tournesol,

J'aime bien ton message en entier et je dirais quelque chose en ajout à cette phrase citée ci-haut:

Selon moi, n'importe quel programme d'amaigrissement qui est bien structuré et qui nous encadre selon nos besoins personnels peut être suivi facilement par la majorité des gens, mais les chances de reprendre du poids sont grandes lorsqu'on ne rétablit pas une relation saine avec la nourriture en général, incluant les interdits.

Si nous n'avons pas été en mesure d'identifier la source de notre embonpoint et de nos troubles alimentaires avant de commencer toute méthode d'amaigrissement, le reste du parcours sera toujours plus difficile à vivre.

Lorsqu'on arrive à fermer la boucle à ce sujet, il nous reste à apprendre à vivre nos émotions au lieu de les manger.

Ce pourquoi, les deux livres deviennent aussi complémentaires et indissociables dans ma démarche vers le mieux-être.

Avoir travaillé sur mes blessures d'enfance, mes deuils du passé et tous mes traits de caractère négatifs m'aura grandement aidée à accueillir plus facilement la méthode de G.G. et d'être capable de la vivre sans déraper ou me décourager.

Selon moi, il faut avoir solidifié notre base et régler nos plus grandes blessures pour être capable d'appliquer les principes de G.G. et d'en faire un succès à long terme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre «Mangez!» de Guylaine Guevremont

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum